Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


Validation of body mass index for the diagnosis of malnutrition in patients with liver cirrhosis

Doi : GCB-10-2006-30-10-0399-8320-101019-200519772 

Bernard Campillo [1],

Jean-Philippe Richardet [1],

Phuong-Nhi Bories [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Validation de l'indice de masse corporelle pour le dépistage de la dénutrition chez le malade cirrhotique

Objectifs

Des outils cliniques simples sont nécessaires pour le dépistage de la dénutrition chez le malade cirrhotique. Nous avons validé les valeurs seuils optimales de l'indice de masse corporelle (IMC) pour le diagnostic de la dénutrition en fonction de l'importance de l'ascite.

Méthodes

L'IMC, le périmètre brachial musculaire (PM) et l'épaisseur cutanée tricipitale (ECT) ont été mesurés avant paracentèse dans une population (P) et un groupe de validation (V) de 875 et 294 cirrhotiques non ascitiques et présentant une ascite modérée ou tendue (NA/AM/AT: P: 327, 270, 278; V: 111, 69, 114). Un état nutritionnel conservé (P: 259; V: 93), une dénutrition sévère ou modérée (P: 251 et 365; V: 92 et 109) étaient définis à partir des mesures du PM et de l'ECT.

Résultats

Les valeurs seuils optimales de l'IMC étaient respectivement 22, 23 et 25 kg/m2 chez les malades NA, AM et AT. Dans les groupes P et V les sensibilités de ces valeurs seuil étaient respectivement 86,2 % et 89,1 %, les valeurs prédictives négatives (VPN) 92,3 % et 93,2 % pour le diagnostic de dénutrition sévère; les spécificités étaient respectivement 87,7 % et 89,9 %, les valeurs prédictives positives (VPP) 92,7 % et 93,6 % pour le diagnostic de dénutrition. Dans le groupe V, les œdèmes périphériques ne modifiaient pas la sensibilité et la VPN des valeurs seuils de l'IMC pour le diagnostic de dénutrition sévère et tendaient à augmenter la spécificité et la VPP pour le diagnostic de dénutrition. 96,7 % des malades AT dénutris dans le groupe V avant paracentèse restaient classés de façon identique après évacuation de l'ascite.

Conclusion

L'IMC est un paramètre fiable pour le dépistage de la dénutrition chez le malade cirrhotique grâce aux valeurs seuils précédemment définies. Les œdèmes périphériques et l'évacuation de l'ascite n'affectent pas ses performances.

Abstract

Objectives

Simple clinical tools are needed to detect malnutrition in cirrhotic patients. We have validated optimal body mass index (BMI) cut-offs for the diagnosis of malnutrition in accordance with the importance of ascites.

Methods

BMI, mid-arm muscle circumference (MAMC) and triceps skinfold thickness (TST) were measured before paracentesis in study (SP) and validation (VP) populations of 875 and 294 cirrhotic patients, respectively with no ascite (NA), mild (MA), tense ascites (TA) (NA/MA/TA: SP: 327, 270, 278; VP: 111, 69, 114). Preserved nutritional status (SP: 259; VP: 93), malnutrition including severe and moderate malnutrition (SP: 251 and 365; VP: 92 and 109) were defined from MAMC and TST measurements.

Results

Optimal BMI cut-off values were 22, 23 and 25 kg/m2 in NA, MA and TA patients, respectively. In the whole SP and VP, sensitivities of these cut-offs were 86.2% and 89.1%, respectively; the corresponding negative predictive values (NPV) for the diagnosis of severe malnutrition were 92.3% and 93.2%; specificities and positive predictive values (PPV) were 87.7% and 89.9%, 92.7% and 93.6%, respectively for the diagnosis of malnutrition. In the entire VP, peripheral oedema did not change sensitivity and NPV of BMI cut-offs for the diagnosis of severe malnutrition and tended to increase specificity and PPV for the diagnosis of malnutrition. 96.7% of the malnourished TA patients in the VP before paracentesis were correctly identified after removal of ascites.

Conclusion

BMI is a reliable parameter to detect malnutrition in cirrhotic patients with the above mentioned cut-offs. Peripheral oedema and removal of ascites do not affect its diagnostic performance.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 30 - N° 10

P. 1137-1143 - octobre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thérapie anti-EGFR : vers un ciblage « à la carte » du carcinome hépatocellulaire
  • Lætitia Fartoux, Christèle Desbois-Mouthon, Raoul Poupon, Olivier Rosmorduc
| Article suivant Article suivant
  • Hyponatremia in cirrhosis: clinical features and management
  • Marta MARTÍN-LLAHÍ, Mónica GUEVARA, Pere GINÈS

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité