Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gériatrie - Impact économique de la démence

Doi : PM-01-2005-34-01-0755-4982-101019-ART08 

Sylvie Bonin-Guillaume [1],

Dina Zekry [2],

Ezio Giacobini [2],

Gabriel Gold [2],

Jean-Pierre Michel [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

  • Une épidémiologie fonction de la longévité humaine Dans la plupart des pays, la prévalence de la démence varie de 6 à 8 % chez les plus de 60 ans. Puis elle double pour chaque décennie supplémentaire, atteignant environ 30 % chez les plus de 85 ans.
  • Les coûts d’une telle maladie liée à l’avance en âge préoccupent de plus en plus les décideurs, les professionnels de santé et les familles de malades. Les estimations actuelles sont plus ou moins approximatives et pourtant la démence apparaît comme la maladie la plus coûteuse pour la société après l’âge de 65 ans, dans des pays comme la France, les Pays-Bas, la Suède ou les États-Unis.
  • L’analyse détaillée des coûts distingue les coûts directs médicaux, les coûts directs non médicaux, les coûts indirects et les coûts intangibles.
  • La charge financière la plus sensible pour la société est liée aux soins au long cours dispensés par les professionnels de santé (l’institutionnalisation correspond environ aux 2/3 de l’ensemble des dépenses pour la société !) mais les soins prodigués par les aidants et la famille restent les plus importants, même s’ils sont difficiles à quantifier.
  • La question actuelle est de savoir si les traitements médicamenteux actuels et futurs pour la démence peuvent réduire la charge financière énorme de cette maladie chronique.

Abstract

Essential facts

The economical impact of dementia

  • An epidemiology closely linked with the increase in life span In most countries, the prevalence of dementia varies between 6 and 8% for individuals aged 65 years or more. It then dramatically increases with each subsequent decade, reaching around 30% of the population aged over 85.
  • The costs associated with dementia are correlated with the increase in age and are of increasing concern for politicians, health care professionals and family members of demented patients. Current estimations are approximate, but dementia appears to be the most costly disease for society after the age of 65 years in France, the Netherlands, Sweden, or the United States.
  • Detailed cost analyses have distinguished the direct medical, direct non-medical and intangible costs.
  • The most important contribution in costs for society is the long-term care by health care professionals (institutionalization corresponding to 2/3 of the total costs for society !), but the care provided by the helpers and the families is even greater, even though difficult to quantify.
  • The current question is to know whether present and future medical treatments will be able to reduce the tremendous financial costs of this chronic disease.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 34 - N° 1

P. 35-41 - janvier 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tuberculomes et méningoradiculite tuberculeuse d’évolution paradoxale sous traitement
  • D. Rabar, B. Issartel, P. Petiot, A. Boibieux, C. Chidiac, D. Peyramond
| Article suivant Article suivant
  • Psychologie clinique - Intérêt du concept d’attachement en médecine somatique
  • Catherine Attale, Silla M. Consoli

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité