Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Constipation à l’arrêt du tabac

Doi : PM-02-2006-35-2-C1-0755-4982-101019-200601349 

Gilbert Lagrue,

Solange Cormier,

Catherine Mautrait,

Catherine Diviné

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Introduction > Parmi les symptômes pouvant survenir à l’arrêt du tabac, la constipation est une manifestation relativement fréquente, mais peu étudiée.

Observation > Trois cas féminins sont rapportés avec apparition de la constipation à l’arrêt du tabac et amélioration à la reprise.

Commentaires > Cette constipation entraîne parfois des troubles fonctionnels importants, et peut être l’occasion d’une rechute. Elle se produit surtout chez la femme, sur un terrain prédisposé. Par son action sur le système parasympathomimétique, la nicotine augmente le péristaltiste intestinal, et la cigarette peut apparaître comme une véritable automédication.

Pour palier ce trouble, les sels de magnésium constituent le traitement de première intention. En cas d’échec, la néostigmine, par son action parasympathomimétique et anticholinestérasique, apparaît remarquablement efficace, permettant de corriger le trouble en cause.

Abstract

Summary: Stopping smoking and constipation

Introduction > Among the symptoms that may occur with smoking withdrawal, constipation is relatively frequent, but little studied.

Case > Three women reported that constipation developed when they stopped smoking and improved during transient relapses.

Discussion > This constipation sometimes produces serious functional disorders and can induce relapse. It occurs especially among women and those predisposed to it. Nicotine, by acting on the parasympathomimetic system, increases intestinal peristalsis, and a cigarette can appear to be effective self-medication. Magnesium salts are the first-line treatment for this problem. If they fail, neostigmine, an anticholinesterase with parasympathomimetic activity, appears remarkably effective in correcting this disorder.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 35 - N° 2-C1

P. 246-248 - février 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cysticercose contractée en France métropolitaine
  • Thanh Hai Duong, Christophe Monegierdu Sorbier, Éric Bailly, Marie-Françoise Guillou-Garnier, Franck Fetissof, Dominique Richard-Lenoble
| Article suivant Article suivant
  • Dactylite à HLA B27 chez un enfant
  • Gérard Lorette, François Despert

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité