Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence de la maturation pubertaire et de l’estime de soi corporelle sur la sexualité à l’adolescence - 19/04/16

Pubertal maturation, physical self-esteem and sexuality in a sample of French adolescents

Doi : 10.1016/j.encep.2015.12.015 
C. Potard a, , R. Courtois b, c, R. Clarisse b, N. Le Floc’h b, M. Thomine b, C. Réveillère b
a Département de psychologie, EA 6291 « cognition santé et socialisation », université de Reims–Champagne-Ardenne, 51000 Reims, France 
b Département de psychologie, EA 2114 « Psychologie des âges de la vie », PRES Centre–Val-de-Loire université, université François-Rabelais de Tours, 37041 Tours cedex, France 
c Clinique psychiatrique universitaire, CHRU de Tours, 37044 Tours cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif de cette étude est d’explorer les liens entre la maturation pubertaire, l’estime de soi corporelle et la sexualité à l’adolescence en prenant en compte les différences en fonction du genre.

Méthode

L’échantillon comprenait 312 adolescents issus de 4 collèges d’Indre-et-Loire, dont 52,6 % (n=164) de filles. Les participants ont répondu à trois questionnaires en auto-évaluation : une échelle de sexualité (intérêts, émotions, relations : IERS) à la prime adolescence ; (b) une échelle de développement pubertaire et (c) une échelle d’évaluation de l’estime de soi corporelle.

Résultats

Plus le stade de développement pubertaire est avancé, plus les facteurs « Draguer en espérant avoir des relations intimes » et « Sortir avec quelqu’un » sont élevés chez les adolescents. La maturation pubertaire provoque chez les adolescents une chute de l’estime de soi corporelle, essentiellement dans les domaines corporels socialement valorisés : l’« Adiposité » pour les filles et la « Force » et la « Santé » pour les garçons. Une faible estime de soi corporelle est liée à des scores moins élevés aux facteurs « Sortir avec quelqu’un » et « Draguer en espérant avoir des relations intimes ».

Discussion

Les transformations corporelles issues de la puberté provoquent chez les adolescents deux mouvements distincts : un mouvement d’exploration et de découverte sexuelle (corps génitalisé) et un mouvement de dépréciation de soi (corps social).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aim

The aim of this study was to explore the links between pubertal maturation, physical self-esteem and sexuality in adolescence, differentiating between boys and girls.

Method

The sample was comprised of 312 French secondary school children (seventh and ninth grades); 52.6 % (n=164) of whom were girls. Participants answered three self-evaluation questionnaires: the scale of sexuality (interests, emotions, relationships: IERS) in prime adolescence (12 to 15 years); (b) the self-administered rating scale for pubertal development and (c) the Physical Self-Description Questionnaire (PSDQ).

Results

Pubertal maturation was associated with higher scores on “Flirting with the aim of having sexual relations” and “Going out with someone”, and a drop in overall and physical self-esteem, mainly in socially valued domains, namely “Body fat” for girls, and “Strength” and “Health” for boys. Overall physical self-esteem was associated with “Going out with someone” and “Flirting with the aim of having sexual relations” in boys.

Discussion

Physical changes at puberty induce two distinct trends in adolescents: sexual exploration and discovery (genitalized body), and self-depreciation (social body).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Estime de soi corporelle, Sexualité, Puberté, Maturation pubertaire, Adolescence

Keywords : Physical self-esteem, Psychosexual behaviour, Puberty, Pubertal maturation, Adolescence


Plan


© 2015  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 2

P. 138-143 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’impulsivité dans le TDAH : prévalence des troubles du contrôle des impulsions et autres comorbidités, chez 81 adultes présentant un trouble déficit de l’attention/hyperactivité (TDA/H)
  • R. Porteret, J. Bouchez, F.J. Baylé, I. Varescon
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome d’épuisement professionnel et les facteurs de risques psychosociaux spécifiques au métier des personnels navigants commerciaux libanais, en comparaison avec un groupe témoin
  • N. Richa, H. Zreik, S. Richa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.