Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Encéphalopathie et insuffisance rénale aiguë au cours d’un traitement par aciclovir

Doi : RN-07-2004-160-6-7-0035-3787-101019-ART11 

A. Delluc,

Y. Mocquard,

P. Latour,

J.-Y. Goas

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 3
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. Des effets indésirables neurologiques et rénaux peuvent être observés avec l’aciclovir aux posologies usuelles. Ils sont liés à l’accumulation sanguine de l’antiviral et de ses métabolites. Ils surviennent chez les patients âgés, les insuffisants rénaux sévères, pour la plupart dialysés. L’insuffisance rénale aiguë résulte de la cristallisation de l’aciclovir dans les tubules rénaux. Observation. Une femme, âgée de 78 ans, fut admise aux urgences pour une aphasie. Une méningo-encéphalite herpétique fut suspectée et, malgré un liquide céphalorachidien normal, un traitement parentéral par aciclovir fut débuté. Après la deuxième injection, apparurent des hallucinations visuelles, une confusion, et une insuffisance rénale aiguë. La PCR herpès sur le LCR fut négative, l’encéphalopathie disparut en 72 heures.

Conclusion. L’utilisation de l’aciclovir nécessite la surveillance de la fonction rénale et doit être adaptée au patient. Ses effets secondaires sont réversibles à l’arrêt du traitement.

Abstract

Encephalopathy and acute renal failure during acyclovir treatment.

Introduction. Adverse neurological and renal effects can occur in patients taking acyclovir. Neurotoxicity of acyclovir results from an accumulation of the antiviral and its metabolites in the bloodstream. This can be observed in the elderly or in patients with chronic renal failure, generally in dialysis patients. Acute renal failure results from intratubular crystallization of acyclovir.

Observation. A 78-year-old right-handed woman was admitted in an emergency setting for aphasia. Analysis of the cerebrospinal fluid was normal, but herpetic meningo-encephalitis was suspected and intravenous treatment was initiated with acyclovir. After the second infusion, the patient began to suffer from visual hallucinations, confusion and acute renal failure. Herpes PCR was negative in the cerebrospinal fluid, and the adverse drug reactions regressed completely after 72 hours.

Conclusion. Renal function has to be checked often in patients given acyclovir for appropriate dose titration. Patients recover prompt from the adverse effects at drug withdrawal.


Mots clés : Encéphalopathie iatrogène , Insuffisance rénale aiguë , Aciclovir , Encéphalite herpétique

Keywords: Toxic encephalopathy , Acute renal failure , Acyclovir , Herpes encephalitis


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 160 - N° 6-7

P. 704-706 - juillet 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Crises d’épilepsie induites par le bupropion
  • C. Kuate, P. Gélisse, M. Baldy-Moulinier, A. Crespel
| Article suivant Article suivant
  • Approche chirurgicale d’un tremblement de Holmes associé à un tremblement synchrone de haute fréquence
  • T. Piette, P. Mescola, M. Henriet, C. Cornil, J. Jacquy, B. Vanderkelen

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité