Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Héparinothérapie

[19-3560]
Gérard Potron : Médecin biologiste, spécialiste en hématologie et maladies du sang, professeur, chef de service du Laboratoire central d'hématologie, chef du Laboratoire d'hématologie, unité de formation et de recherche (UFR) médecine de Reims, (UPRES 961508)
Philippe Nguyen : Praticien hospitalier, spécialiste en hématologie et maladies du sang, laboratoire central d'hématologie
Centre hospitalier universitaire (CHU) Robert-Debré, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims cedex France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Bien que largement utilisées tant en prévention qu'en curatif, les applications des héparines ont été renouvelées par l'introduction des héparines de bas poids moléculaire (HBPM). Ces dernières ont une durée de vie plus longue, une meilleure biodisponibilité et entraînent moins de risque de thrombopénie grave avec thrombose. Cependant, éliminées en partie par voie rénale, elles peuvent s'accumuler lors d'insuffisance rénale. De nombreux essais cliniques ont montré l'efficacité thérapeutique de ces molécules avec, pour les HBPM, un risque hémorragique sans doute réduit. Le suivi thérapeutique est également plus simple et le dosage d'héparinémie anti-Xa sans doute réellement utile seulement pour des patients particuliers : poids très anormal, insuffisance rénale. En revanche, le risque de thrombopénie, même plus faible, nécessite le suivi plaquettaire. Le risque d'ostéoporose est également plus faible avec les HBPM, mais reste suffisant pour éviter les traitements prolongés coûteux sauf chez de rares patients ayant, par exemple, une contre-indication aux antivitamines K.

Plan



© 1997  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité