Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la perception des professionnels de santé vis-à-vis du bilan comparatif des médicaments au CHU Sainte-Justine - 27/06/16

Doi : 10.1016/j.pharma.2015.11.004 
P. Drancourt a, S. Atkinson a, D. Lebel a, J.-F. Bussières a, , b
a Unité de recherche en pratique pharmaceutique, CHU Sainte-Justine, 3175, Côte-Sainte-Catherine, H3T 1C5 Montréal, QC, Canada 
b Faculté de pharmacie, université de Montréal, CP 6128, succursale Centre-ville, H3C 3J7 Montréal, QC, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif principal est d’évaluer les pratiques et la perception du personnel médical et soignant vis-à-vis du bilan comparatif des médicaments au centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Méthodes

Il s’agit d’une étude descriptive transversale. Trois questionnaires ont été élaborés, un pour chaque catégorie de professionnel (infirmières, médecins, résidents, pharmaciens). Chaque questionnaire comporte des questions fermées au choix simple ou multiples. Pour évaluer la perception, nous avons utilisé une échelle de Likert à quatre niveaux. Seules des statistiques descriptives ont été calculées.

Résultats

Un total de 114 infirmières, de 98 médecins et médecins résidents et 26 pharmaciens ont répondu. Ils proviennent de l’ensemble des services. Les résultats montrent que la majorité des médecins (58 %), pharmaciens (60 %) et infirmières (52 %) interrogés reconnaissent la pertinence et l’utilité du BCM dans la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse. Toutefois, peu des professionnels (6 % des médecins, 13 % des infirmières et 46 % des pharmaciens) ont conscience que le bilan comparatif des médicaments est une priorité organisationnelle requise pour l’agrément. Seuls 25 % des médecins consultent toujours le meilleur schéma thérapeutique possible à l’admission tandis qu’une majorité n’en tient pas compte par manque de fiabilité. Ainsi, des changements majeurs ont été apportés à la démarche entreprise afin d’optimiser le processus du bilan comparatif des médicaments dans notre établissement.

Conclusion

Cette étude a mis en évidence un intérêt incontesté du bilan comparatif des médicaments par les professionnels de santé. Cependant, son utilisation reste marginale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Our main objective is to assess nurses and doctors perception about medication reconciliation.

Methods

This is a descriptive and cross-sectional study. We have created three surveys, one for each health worker (nurses, doctors, resident, pharmacists). Each survey consists of single or multi-choice closed questions. A four-point Likert scale was used to collect the perception. Descriptive statistics have been calculated.

Results

A total of 114 nurses, 98 doctors and residents and 26 pharmacists from all care services, replied to the survey. The majority of doctors (58%), pharmacists (60%) and nurses (52%) recognized the relevance and utility of medication reconciliation in healthcare safety. However, few healthcare professionals (6% of doctors, 13% of nurses et 46% of pharmacists) know that medication reconciliation is a required organizational practice. Only 25% of doctors always consult the best possible medication history after a patient admission while the majority do not use it because of unreliability issues. So, there have been some major changes to optimize medication reconciliation process in our hospital.

Conclusion

This study shows a increasing interest to medication reconciliation by healthcare professionals. However, the use of medication reconciliation remains marginal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bilan comparatif des médicaments, Conciliation médicamenteuse, Meilleur schéma thérapeutique possible, Divergences, Médicaments, Hospitalisation

Keywords : Medication reconciliation, Best possible medication history, Discrepancy, Medications, Hospitalisation


Plan


© 2015  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 74 - N° 4

P. 304-316 - juillet 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de l’usage du fer injectable en établissement de santé et de son impact en terme d’économie hospitalière
  • M.-A. Vonesch, G. Grangier, P. Girard, C. Dussart
| Article suivant Article suivant
  • Développement et validation d’une méthode de dosage des traces de détergents inactivants totaux du prion
  • T. Briot, A. Robelet, N. Morin, J. Riou, B. Lelièvre, A.-V. Lebelle-Dehaut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.