Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dosage du baclofène dans le plasma en chromatographie phase liquide couplée à de la spectrométrie de masse en tandem : à propos d’un cas de surdosage - 18/08/16

Doi : 10.1016/j.toxac.2016.04.001 
Laurence Labat a, , b , Antonio Goncalves a, Cédric Cleophax c, Bruno Megarbane b, d, Xavier Decleves a, b
a Biologie du médicament et toxicologie, groupe COCHIN, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 27, rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris cedex, France 
b Inserm, variabilité de réponse aux psychotropes, UMR-S1144, faculté de pharmacie Paris Descartes, universités Paris Descartes–Paris Diderot, 4, rue de l’Observatoire, 75004 Paris, France 
c Réanimation polyvalente, CH René-Dubos, 6, avenue de l’Île-de-France, 95300 Pontoise, France 
d Réanimation médicale et toxicologique, hôpital Lariboisière, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le baclofène, myorelaxant d’action centrale utilisé pour ses propriétés antispasmodiques, est devenu un traitement d’intérêt dans l’alcoolo-dépendance. Nous décrivons une nouvelle méthode de dosage du baclofène dans le plasma en chromatographie liquide couplée à de la spectrométrie de masse en tandem avec une simple préparation d’échantillon par une étape de précipitation, en présence d’un étalon interne baclofène-d4. La méthode est décrite en mode gradient avec de l’eau et de l’acétonitrile en présence de 0,1 % d’acide formique sur une colonne de type Accucore PFP®. La détection est réalisée en spectrométrie de masse en tandem en mode d’ionisation électrospray positif avec des transitions de quantification m/z 213,9/196,9 pour le baclofène et 217,9/200,9 pour le baclofène-d4. La méthode de dosage est validée dans le plasma selon les normes de l’European Medicines Agency (EMA) avec une réponse linéaire entre 10 et 2000μg/L (r2>0,999) et des reproductibilités et précisions<11,5 %. Cette méthode de dosage développée pour le suivi des patients traités pour leur alcoolo-dépendance a également été utilisée pour le suivi de patients arrivant aux urgences avec un surdosage en baclofène. Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 29ans, ayant ingéré une dose supposée de 3500mg de baclofène pour laquelle le suivi des concentrations plasmatiques a mis en évidence les difficultés d’élimination du baclofène par les séances d’hémodialyse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Baclofen, a centrally acting gamma-aminobutyric acid indicated to treat spasticity of spinal cord origin, is increasingly used to manage alcohol dependence. We described a new method to determine baclofen in plasma by liquid chromatography coupled to mass spectrometry in tandem with a very simple sample preparation with one-step protein precipitation using internal standard baclofen-d4. A gradient of mobile phase with water and acetonitrile (0.1% formic acid) was used on an Accucore PFP® column. Mass spectrometry was performed in positive ionization electrospray mode with quantification transitions m/z 213.9/196.9 for baclofen and 217.9/200.9 for baclofen-d4. The method was validated in plasma according to the European Medicines Agency (EMA) guidelines with a linear response for concentrations ranged between 10 and 2000μg/L (r2>0.999) and precisions and accuracies below 11.5%. This method was developed for monitoring plasma baclofen levels and was successfully applied to patients with baclofen intoxication. We report a case study of a 29-year-old woman admitted to intensive care unit after ingesting a dose supposed of 3500mg of baclofen. Plasma monitoring appears beneficial for guiding baclofen elimination and explains the contribution of hemodialysis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Baclofène, LCMSMS, Validation, Intoxication

Keywords : Baclofen, LCMSMS, Validation, Intoxication


Plan


© 2016  Société Française de Toxicologie Analytique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 3

P. 211-217 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les sels QuEChERS pour l’identification et la quantification de benzodiazépines et métabolites dans les prélèvements biologiques par LC–MS/MS
  • Lauranne Poncelet, Souleiman El Bakhi, Sylvain Dulaurent, Franck Saint-Marcoux
| Article suivant Article suivant
  • Intoxication à l’acide fluorhydrique (HF) : doser le calcium ionisé
  • Régis Bédry, Sophie Gromb-Monnoyeur

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.