Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Traitement médical de l'artérite

[19-3620]
Joseph Emmerich : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service de médecine vasculaire, hôpital Européen Georges Pompidou, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15 France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie

Résumé

L'évolution de l'artériopathie chez le claudicant est le plus souvent lente et bénigne dans ses conséquences ischémiques. Après 5 à 10 ans de suivi, 70 à 80 % des patients sont stables ou améliorés, 20 à 30 % ont aggravé leurs symptômes, et 5 à 10 % ont besoin d'une amputation mineure ou majeure. Malgré ce relativement bon pronostic local, la mortalité et l'espérance de vie sont réduites chez l'artéritique, en raison principalement d'une surmortalité d'origine cardiovasculaire. Le traitement médical repose essentiellement sur la prescription d'antiagrégants plaquettaires qui doit être systématique en l'absence de contre-indication, sur la correction des facteurs de risque d'athérosclérose, et sur des exercices de marche réguliers afin d'améliorer l'ischémie d'effort. Ce n'est qu'en cas d'aggravation ou de gêne persistante qu'on s'adresse aux autres possibilités thérapeutiques, soit la radiologie vasculaire interventionnelle, qui a bouleversé la prise en charge de l'artéritique, soit la chirurgie, qui garde des indications mieux définies.



Mots-clés : artériopathie des membres inférieurs, athérosclérose

Plan



© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité