Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Trends in cannabis use and its determinants among teenagers in the French-speaking community of Belgium

Doi : ABC-101019-200501734 

L. KOHN [1 et 2],

M. DRAMAIX [3],

D. FAVRESSE [2],

F. KITTEL [4],

D. PIETTE [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 11
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Position du problème : La consommation de cannabis chez les adolescents est en pleine évolution depuis le début des années 90 dans plusieurs pays européens. De plus, certains comportements liés à la consommation de ce produit tels que le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et le fait de « sécher » les cours suivent leur évolution propre.

Méthodes : Afin de mesurer l’évolution au cours du temps de différents types de consommation de cannabis (expérimentation et consommation hebdomadaire) en fonction de certains types de déterminants associés à ceux-ci, nous avons utilisé les données de l’étude transversale Health Behavior in School-Aged Children collectées en Communauté française de Belgique depuis 1994 parmi des élèves scolarisés âgés de 12 à 17 ans. Ensuite, nous avons effectué des modèles logistiques afin d’identifier certains déterminants des différents types de consommation de ce produit (âge, sexe, orientation scolaire, tabagisme, ivresses répétées et « sécher les cours » au moins une fois par trimestre). Enfin, pour chaque modalité de consommation, nous avons testé les interactions entre les déterminants retenus dans chaque modèle et l’année d’enquête (1994-1998-2002) afin d’identifier si ceux-ci sont associés de manière différente au cours du temps à la consommation de cannabis.

Résultats : Expérimentation de cannabis, consommation au cours des 30 derniers jours, et poursuite de consommation au moins hebdomadaire du produit (parmi les expérimentateurs) sont en augmentation de 1994 à 2002 atteignant alors respectivement 22,0 %, 11,6 % et 32,9 %. L’expérimentation augmente plus particulièrement chez les élèves de l’enseignement général (OR ajusté : 3,08 (95 % IC : 2,66-3,57)) et chez les élèves qui « sèchent » les cours (OR ajusté : 4,57 (95 % IC : 3,39-6,14)). La poursuite de consommation de manière régulière augmente également plus particulièrement dans ce dernier groupe (OR ajusté : 1,92 (95 % IC : 1,34-2,78)).

Conclusion : Les élèves qui « sèchent » les cours doivent constituer un groupe cible prioritaire de la prévention de la consommation de cannabis. Le « séchage » doit être étudié de manière approfondie afin de construire de manière adéquate des programmes de prévention, organisés dans et en dehors du contexte scolaire afin de toucher tous les types d’adolescents.

Abstract

Background: Cannabis consumption among teenagers has undergone dramatic changes in Europe since the beginning of the 1990s. A number of behaviors associated with cannabis consumption, such as tobacco smoking, excessive drinking and truancy are developing too, each in their own way.

Methods: To assess the evolution over time of the various types of cannabis consumption (both ever and weekly consumption) in relation to these determinants (age, sex, studies chosen, truancy, tobacco smoking and recurrent intoxication), we have analyzed the cross-sectional study on Health Behaviour in School-Aged Children in the French-speaking Belgian Community (12-17 years) since 1994. We used logistic models to analyze the evolution of the various types of cannabis consumption and to identify the associated factors. Finally, in order to demonstrate time trends, we tested for each type of consumption in the interactions between the significant predictive variables in each model and the survey year (1994-1998-2000).

Results: Rates of ever use, past 30-day use and weekly use among the ever users have been increasing from 1994 to 2002 and reached, respectively, 22.0%, 11.6%, 6.8% and 32.9%. Cannabis ever use rose more noticeably among the general education students (adjusted OR (95%CI)): 3.08 (2.66-3.57) and among the truants: 4.57 (3.39-6.14). Weekly cannabis smoking rose most especially among the truants: 1.92 (1.34-2.78).

Conclusion: Truants should constitute a priority target for the prevention of cannabis consumption, while the phenomenon of truancy must be moreover examined in depth in order to more thoroughly identify the appropriate prevention programs organized both in and outside of the school environment.


Mots clés : Cannabis , Adolescents , « Sécher les cours » , École , Tendance

Keywords: Cannabis , Adolescents , Truancy , School , Trends


Plan



© 200501734 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 53 - N° 1

P. 3-13 - février 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • LaRESPaux temps de l’Internet
  • A. SPIRA, V. RINGA, A. TURSZ, C. Le Goaster
| Article suivant Article suivant
  • Le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob en France : estimation du nombre de cas attribuables à un séjour dans les îles britanniques entre 1980 et 1995
  • M. CHADEAU-HYAM, A. ALPÉROVITCH

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité