Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Technique de reprise sans ciment des descellements fémoraux - 10/10/16

[44-673]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(16)51010-1 
X. Flecher , S. Parratte, J.-N. Argenson
 Institut du mouvement et de l'appareil locomoteur, Centre hospitalier universitaire Sainte-Marguerite, 270, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 15
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Il existe des choix multiples pour faire face à la reconstruction du fémur lors de la révision de la hanche, incluant la cimentation d'une tige plus longue, la greffe impactée, les allogreffes-prothèses composites, la prothèse de remplacement du fémur proximal ou une fixation sans ciment. La base de la reconstruction sans ciment est d'obtenir l'ostéo-intégration à l'aide d'un composant diaphysaire fémoral court-circuitant le fémur proximal. Néanmoins, seule une approche planifiée de cette intervention permettra d'obtenir une fixation stable et durable. Des radiographies de face et de profil de la totalité du fémur sont nécessaires afin de rechercher un remodelage en varus. Il faut aussi mesurer le diamètre endofémoral diaphysaire et rechercher la présence de ciment ou d'une pseudarthrose du grand trochanter. Pour analyser les pertes de substance, plusieurs classifications ont le mérite de décrire les lésions les plus fréquemment rencontrées. Mais ce n'est qu'en peropératoire après l'ablation des implants que l'on peut arriver à une réelle estimation du stock osseux restant. La trochantérotomie élargie, ou volet fémoral, mérite d'être envisagée, car elle permet d'accéder à la diaphyse, pour ôter le ciment ou la tige, « adapter » la morphologie du fémur à l'implant, ou limiter le risque de fracture ou de fausse route. Grâce à une planification rigoureuse et une technique chirurgicale reproductible appuyées sur un algorithme décisionnel, les résultats de ce type de chirurgie peuvent être prédictibles, satisfaisants et durables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Prothèse de hanche, Descellement fémoral, Sans ciment, Defect osseux


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical par prothèse non cimentée des descellements aseptiques cotyloïdiens des prothèses totales de hanche
  • J. Henry, M.-H. Fessy
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des épiphysiolyses fémorales supérieures
  • C. Mallet, B. Ilharreborde

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.