Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Épistaxis - 22/11/16

[20-310-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(16)76682-7 
J.-M. Prades a, b, , M. Gavid a, b
a Service ORL, Hôpital Nord, CHU de Saint-Étienne, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 
b Laboratoire d'anatomie, Faculté de médecine J.-Lisfranc, Campus Santé Innovations, 10, rue de la Marandière, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'épistaxis est un motif quotidien des urgences en oto-rhino-laryngologie. Les étiologies sont nombreuses et de gravité diverse. Les épistaxis de causes locales sont représentées par le traumatisme facial, une tache vasculaire ou une perforation septale, plus rarement un fibrome nasopharyngien du jeune garçon ou une tumeur maligne nasosinusienne. Les épistaxis de causes générales sont en rapport avec une perturbation de l'hémostase constitutionnelle ou plus souvent acquise lors d'un traitement antithrombotique, une maladie de Rendu-Osler ou une maladie de système comme la maladie de Wegener. La prise en charge thérapeutique doit à la fois contrôler l'hémorragie et en apprécier ses conséquences. Trois situations de gravité différente sont à considérer : l'épistaxis est de gravité extrême avec un choc hémorragique imposant une réanimation et l'hémostase d'un tronc artériel céphalique principal comme l'artère carotide interne ; l'épistaxis est grave par son contexte car il existe un traumatisme accidentel ou périopératoire, un trouble de l'hémostase, plus rarement une maladie de Rendu-Osler ou un fibrome nasopharyngien ; l'épistaxis est « bénigne » car elle répond rapidement aux petits gestes locaux d'hémostase contrôlant notamment une tache vasculaire septale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Épistaxis, Artère sphénopalatine, Tamponnement, Ligature artérielle, Embolisation


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Physiologie de la muqueuse respiratoire rhinosinusienne et troubles fonctionnels
  • J.-S. Lacroix, B.-N. Landis
| Article suivant Article suivant
  • Anomalies congénitales du nez
  • P. Fayoux, H. Broucqsault, L. Devisme

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.