Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Erysipelothrix rhusiopathiae - 23/11/16

[90-05-0165-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(16)73482-0 
C. Leyer , S. Kayal
 Service de bactériologie-hygiène hospitalière, CHU de Rennes, Hôpital Pontchaillou, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Erysipelothrix rhusiopathiae est un bacille à Gram positif d'aspect pléiomorphe et non sporulé. Il est ubiquiste, largement répandu dans la nature et isolé chez de nombreuses espèces animales qui constituent le principal réservoir. Il s'agit d'une bactérie opportuniste responsable de zoonoses. Les porcs et les dindes sont les espèces les plus fréquemment atteintes, mais la bactérie peut également être isolée des poissons ou des crustacés. Chez l'homme, l'infection est le plus souvent associée à une profession à risque par le contact étroit qu'elle implique avec les animaux. Classiquement, il s'agit d'une infection cutanée localisée appelée rouget du porc ou érysipéloïde de Baker-Rosenbach survenant à l'occasion d'une lésion cutanée. La recherche de la bactérie se fait à partir d'une biopsie cutanée prélevée en périphérie de la lésion. Les infections systémiques diagnostiquées par hémocultures restent rares, mais s'associent le plus souvent à une endocardite. Le traitement par des β-lactamines reste la référence et, en cas d'allergie, les fluoroquinolones constituent une excellente alternative.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Erysipelothrix rhusiopathiae, Rouget du porc, Érysipéloïde de Baker-Rosenbach, Endocardite, Exposition professionnelle


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Entérocoques: antibiogramme
  • R. Leclercq
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des marqueurs épidémiologiques en microbiologie
  • F. Barbut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.