Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse processuelle des facteurs cognitifs du trouble de l’orgasme féminin - 05/01/17

Process-analysis of cognitive factors of female orgasm disorder

Doi : 10.1016/j.sexol.2016.11.002 
F. Adam a, , J. Day a, P. de Sutter a, C. Brasseur b
a Institut de recherche en sciences psychologiques (IPSY), université catholique de Louvain-La-Neuve, Belgique 
b Centre hospitalier Le Domaine, Braine-L’Alleud, Belgique 

Auteur correspondant. Faculté de psychologie, université catholique de Louvain, place du Cardinal-Mercier, 10, 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 05 janvier 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectifs

Cet article s’intéresse aux facteurs cognitifs responsables du trouble de l’orgasme et plus spécifiquement à la distraction cognitive ainsi que le rôle de l’attention dans l’atteinte de l’orgasme féminin. Le premier objectif est de présenter les déterminants du trouble de l’orgasme et plus particulièrement les déterminants psychologiques. Le deuxième objectif est de présenter les facteurs cognitifs dans les dysfonctions sexuelles féminines en vue de mieux comprendre le rôle des schémas cognitifs sexuels, des pensées automatiques négatives et des émotions négatives associées. Ensuite, il définit et conceptualise la distraction cognitive d’après le modèle de Barlow (1986) afin d’évaluer son impact sur la réponse sexuelle féminine et plus particulièrement chez les femmes anorgasmiques. Il présente aussi le rôle de l’attention dans l’atteinte de l’orgasme. Finalement, il tente de concrétiser le cercle vicieux du trouble de l’orgasme d’après une analyse processuelle. Cet article devrait permettre de réfléchir sur les stratégies sexothérapeutiques à mettre en place dans la prise charge du trouble de l’orgasme féminin.

Matériel et méthode

Analyse de la littérature de 1970 à 2015 dans la base de données scopus avec comme mots clefs : anorgasmie, attention, distraction et dysfonction sexuelle.

Résultats

Au regard de la littérature, les femmes anorgasmiques présentent davantage d’autoschémas sexuels négatifs ainsi que des pensées et des émotions négatives qui interfèrent avec l’atteinte de l’orgasme. Dans cette perspective, c’est l’analyse processuelle et non le diagnostic qui va guider les interventions sexothérapeutiques du trouble de l’orgasme. Celles-ci devraient principalement se centrer sur les processus dysfonctionnels (évitement expérientiel, biais cognitifs attentionnels, gestion des pensées et émotions négatives) dans la perspective de diminuer l’appréhension anxieuse, les émotions secondaires et ainsi faciliter l’atteinte de l’orgasme.

Conclusion

Il serait intéressant dans les études futures de proposer des interventions basées sur la pleine conscience pour le traitement du trouble de l’orgasme. En effet, la similitude des processus en jeu laisse penser que ce type d’intervention pourrait être pertinent pour le traitement du trouble de l’orgasme féminin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

This article focuses on the cognitive factors responsible for orgasmic disorder and, more specifically, on the cognitive distraction and the role of attention in achieving female orgasm. First and foremost, we want to present the determinants of orgasm disorder and especially the psychological determinants. Secondly, we aim at presenting the cognitive factors in sexual dysfunctions in order to have a better understanding of the role of sexual cognitive patterns, negative automatic thoughts and associated negative emotions. Afterwards, this article defines and conceptualizes cognitive distraction following Barlow's model (1986). The purpose is to evaluate its impact on the female sexual response, with a particular emphasis on anorgasmic women. It presents the role of attention in achieving orgasm as well. Finally, one tries to present a concrete conceptualization of the orgasm disorder cycle of after a process-analysis. This article should raise reflection on sexotherapeutic strategies to implement in order to tackle female orgasm disorder.

Material and method

An analysis of the literature since 1970 until 2015 in the scopus database with the following keywords: anorgasmia, attention, distraction and sexual dysfunction.

Results

After a thorough review of the literature, it appears that anorgasmic women have more negative sexual self-schemas as well as negative thoughts and emotions, which interferes with the orgasm achievement. Bearing this in mind, it is the process-analysis, and not the diagnosis, that will guide sexotherapeutic interventions in orgasmic disorder. These should mainly focus on dysfunctional processes (experiential avoidance, cognitive attentional bias, dealing with negative thoughts and emotions) in order to reduce anxious apprehension, secondary emotions and therefore facilitate the achievement of orgasm.

Conclusion

In further studies, it would be interesting to propose full consciousness-based intervention to treat orgasmic disorder. Undeniably, the similarity of the processes suggests that this type of intervention could be relevant for the treatment of female orgasm disorder.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anorgasmie, Facteurs cognitifs, Attention, Distraction et dysfonctions sexuelles

Keywords : Anorgasmia, Cognitive factors, Attention, Distraction and sexual dysfunction


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.