Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Biothérapies dans le lupus systémique : de nouvelles cibles - 07/01/17

Doi : 10.1016/j.rhum.2016.06.002 
Estibaliz Lazaro a, b, c, Marc Scherlinger a, b, Marie-Elise Truchetet a, b, c, Laurent Chiche d, Thierry Schaeverbeke a, b, Patrick Blanco a, b, c, Christophe Richez a, b, c,
a Université de Bordeaux, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux, France 
b FHU ACRONIM, centre hospitalier universitaire de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux, France 
c CNRS-UMR 5164 Immuno ConcepT, Bordeaux University, bâtiment 1B, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux, France 
d Service de médecine interne, hôpital européen, 6, rue Désirée-Clary, 13003 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le lupus systémique est une maladie auto-immune systémique d’expression clinique très hétérogène. Cette variabilité de l’expression clinique et de la sévérité explique la nécessité mais aussi la complexité du développement de nouvelles thérapeutiques. Plusieurs biothérapies ciblant des voies physiopathologiques différentes ont été développées ces 15 dernières années, avec des résultats encourageants en phase 2, rarement confirmés en phase 3. Des données récentes, détaillées dans cette revue, ont permis au bélimumab, un anticorps monoclonal anti-BLyS (B lymphocyte stimulator), d’être la première biothérapie retenue dans l’indication lupus systémique. D’autres molécules se sont engouffrées dans la brèche en ciblant toujours le lymphocyte B. C’est notamment le cas du tabalumab et du blisibimod, deux anti-BLyS, de l’atacicept, un anti-BLyS et -APRIL (A proliferation-inducing ligand) et de l’epratuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD22. Le regain d’intérêt pour cette voie a aussi relancé la recherche clinique pour le rituximab, un anticorps monoclonal anti-CD20, dans le lupus systémique, avec de nouvelles études de stratégie. Le blocage de la voie des interférons de type 1 (1-IFN), avec en chef de file, l’anifrolumab, un anticorps monoclonal anti-récepteur des 1-IFN, représente aussi une nouvelle piste prometteuse. Dans cette revue, nous résumons les résultats de ces différentes études, leur pertinence clinique, présentons les cibles les plus prometteuses, et analysons les raisons possibles des différents échecs rencontrés, en critiquant notamment les critères de sélection des patients, les critères de réponse au traitement et l’utilisation erratique de fortes doses de corticoïdes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biothérapies, Lupus systémique, Interféron, Corticoïdes


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2016  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 84 - N° 1

P. 23-30 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Polyarthrite rhumatoïde, insulino-résistance et diabète
  • Julia Nicolau, Thierry Lequerré, Hélène Bacquet, Olivier Vittecoq
| Article suivant Article suivant
  • Pertinence clinique de la détection précoce des anticorps anti-adalimumab dans la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique : étude multicentrique prospective
  • Ariela Hoxha, Antonia Calligaro, Marta Tonello, Roberta Ramonda, Antonio Carletto, Giuseppe Paolazzi, Roberto Bortolotti, Teresa Del Ross, Chiara Grava, Massimo Boaretto, Maria Favaro, Vera Teghil, Amelia Ruffatti, Leonardo Punzi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.