Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Composition corporelle, fonction pulmonaire et perte progressive de masse osseuse chez l’adulte souffrant de mucoviscidose - 07/01/17

Doi : 10.1016/j.rhum.2016.11.001 
Joshua F. Baker a, , b, c , Melissa S. Putman d, e, Karen Herlyn f, Angela Pizzo Tillotson g, Joel S. Finkelstein d, Peter A. Merkel b, c
a Division of Rheumatology, Philadelphia VA Medical Center, 8, Penn Tower Building, 34th and Civic Center Blvd, 19104 Philadelphia, PA, États-Unis 
b Division of Rheumatology, University of Pennsylvania, 19104 Philadelphia, PA, États-Unis 
c Department of Biostatistics and Epidemiology, Perelman School of Medicine, University of Pennsylvania, 19104 Philadelphia, PA, États-Unis 
d Endocrine Unit, Department of Medicine, Massachusetts General Hospital, 02114 Boston, MA, États-Unis 
e Division of Endocrinology, Boston Children's Hospital, 02114 Boston, MA, États-Unis 
f Poliklinik fuer Rheumatologie, University Hospital Schleswig-Holstein, Campus Luebeck, 23562 Lübeck, Allemagne 
g Mattina R. Proctor Diabetes Center, Mercy Hospital, 04106 Portland, ME, États-Unis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La mucoviscidose s’accompagne d’un risque accru d’ostéoporose et d’une augmentation conséquente du risque fracturaire. Le but de ce travail était d’analyser les facteurs indépendants prédictifs, au départ et à deux ans de suivi, d’une modification de la densité minérale osseuse (DMO) chez les adultes mucoviscidosiques.

Méthodes

Soixante-quatre patients adultes atteints de mucoviscidose, âgés de 18 à 57 ans, ont été recrutés dans la clinique de mucoviscidose du Massachussets General Hospital. Une absorptiométrie biphotonique à rayons X (DXA) a été réalisée au rachis et au radius à l’inclusion puis à deux ans (chez 39 sujets). L’indice de masse maigre (IMM) et l’indice de masse grasse (IMG) ont été estimés à partir du poids, de la taille et de l’impédancemétrie bioélectrique tétrapolaire. Tous les sujets ont été soumis à une spirométrie pulmonaire dans un délai d’un mois à compter de la visite de suivi. Des modèles de régression linéaire ont permis d’évaluer les variables prédictives du Z score de DMO au départ et les modifications du Z score au rachis AP à 2 ans. Deux définitions d’une DMO basse ont été étudiées à partir du Z score (≤−1,0 et ≤−2,0).

Résultats

Un défaut de minéralisation osseuse a été retrouvé chez 52 % des sujets. Ces derniers étaient majoritairement des hommes (67 % vs. 32 %, p=0,009), sous traitement par glucocorticoïdes (21 % vs. 0 %, p<0,001), avec un faible pourcentage de masse grasse (p=0,04), et des antécédents fracturaires (60 % vs. 46 %, p=0,007). Dans un modèle analytique multivarié, un IMM et une taille élevés, mais pas un IMG élevé, étaient associés à une DMO plus importante. Dans un modèle analytique multivarié, une capacité vitale forcée (CVF) faible et un IMG élevé étaient corrélés à un abaissement significatif de la DMO au rachis AP à deux ans.

Conclusions

Le sexe masculin, la petite taille et une insuffisance de masse maigre sont corrélés à une DMO basse dans la mucoviscidose. L’adiposité élevée et les troubles respiratoires sont prédictifs d’une modification négative du Z score de DMO à deux ans de suivi.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mucoviscidose, Densité minérale osseuse (DMO), Test de la fonction pulmonaire, Absorptiométrie biphotonique à rayons X, Masse maigre, Masse grasse


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 84 - N° 1

P. 51-56 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le poids économique hospitalier de la goutte, pseudogoutte et autres arthropathies microcristallines en France
  • Milka Maravic, Hang-Korng Ea
| Article suivant Article suivant
  • Substitution théorique d’une aponévrotomie percutanée à l’aiguille à une aponévrectomie dans la maladie de Dupuytren localisée à un rayon : quel impact sur les coûts en résulterait ?
  • Milka Maravic, Johann Beaudreuil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.