Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Polyarthralgies inflammatoires et troubles digestifs révélant une amylose AL systémique compliquant un lymphome de type MALT digestif, suivie pendant 10 ans - 07/01/17

Doi : 10.1016/j.rhum.2016.09.004 
Auriane Mallick a, , Jean Sibilia a, Luc Marcellin b, Alessio Imperiale c, Rose-Marie Javier a
a Service de rhumatologie, Centre national de référence maladies auto-immunes et systémiques rares, hôpital de Hautepierre, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg cedex, France 
b Service d’anatomie pathologique, hôpital de Hautepierre, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg cedex, France 
c Service de biophysique et de médecine nucléaire, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’amylose AL est secondaire à une prolifération clonale le plus souvent bénigne. Des éléments clinico-biologiques cardiaques, rénaux, digestifs ou rhumatologiques peuvent orienter les biopsies pour confirmer le diagnostic. Son association à un lymphome du MALT est rare. Nous rapportons le cas d’un patient de 54ans adressé à notre service pour polyarthralgies œdémateuses corticorésistantes associées à des troubles digestifs attribués initialement à une maladie de Crohn. Des marquages immunohistologiques ont permis de poser le diagnostic d’amylose AL à localisation digestive sans étiologie identifiée. Le patient a été traité par chimiothérapie pour amylose AL immunoglobulinique. Quatre ans plus tard, un lymphome de type MALT digestif a pu être mis en évidence comme étiologie de cette amylose en raison de l’apparition d’un hypermétabolisme à la tomographie par émission de positon suivi d’une recherche de façon rétrospective d’une clonalité sur les prélèvements digestifs. Un traitement par rituximab a été instauré avec une stabilité clinique persistant depuis 8ans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Amylose AL, Lymphome du MALT digestif, Polyarthralgies


Plan


© 2016  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 84 - N° 1

P. 70-74 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge d’une hépatite aiguë à VHE chez une patiente traitée par rituximab pour une polyarthrite rhumatoïde
  • Frank Verhoeven, Delphine Weil-Verhoeven, Vincent Di Martino, Clément Prati, Thierry Thevenot, Daniel Wendling
| Article suivant Article suivant
  • La pachydermodactylie
  • Gian Luca Erre, Marco Piras, Maurizio Conti, Giuseppe Passiu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.