Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Luxations périlunaires du carpe en phase aiguë : ORIF versus résection première rangée - 10/01/17

Treatment of acute perilunate dislocations: ORIF versus proximal row carpectomy

Doi : 10.1016/j.rcot.2016.12.003 
T. Muller, J. José Hidalgo Diaz, E. Pire, G. Prunières, S. Facca, P. Liverneaux
 Département de chirurgie de la main, SOS Main - CCOM, hôpital universitaire de Strasbourg, FMTS (Translational Medicine Federation Strasbourg), université de Strasbourg, CNRS Icube 7357, 10, Baumann avenue, 67403 Illkirch cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 10 janvier 2017

Résumé

Hypothèse

Certains auteurs ont proposé de réaliser une résection de première rangée du carpe (RPR) dans la prise en charge initiale des luxations périlunaires. Le but de cette étude rétrospective était de comparer les résultats d’une série de luxations périlunaires opérées par open reduction and internal fixation (ORIF) versus RPR.

Matériel et méthodes

Notre série comportait 21 hommes âgés en moyenne de 33 ans, dont 7 luxations pures et 14 fracture-luxations. Toutes étaient dorsales dont 10 stade I et 12 stade II. Treize patients (groupe 1) ont été traités par ORIF et 8 (groupe 2) par RPR avec un délai moyen de prise en charge de 1,2 jour (groupe 1) et 18,7 jours (groupe 2).

Résultats

La durée moyenne du garrot était de 95min (groupe 1) et 65min (groupe 2). Au recul moyen de 35 mois, on notait les moyennes respectives suivantes pour les groupes 1 et 2 : douleur 3/10 et 1/10, force 77 % et 73 %, force en supination 79 % et 93 %, force en pronation 67 % et 95 %, quick DASH 27/100 et 16/100, PRWE 43/150 et 15,5/150, flexion 69 % et 57 %, extension 84 % et 58 %, pronation 97 % et 103 %, supination 98 % et 97 %, 4 cas d’arthrose dans les 2 groupes.

Conclusion

La prise en charge en phase aiguë des luxations périlunaires du carpe par RPR donne des résultats à moyen terme au moins aussi bons que par ORIF avec une durée opératoire plus courte.

Niveau de preuve

III.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Luxations périlunaires, Carpe, Résection première rangée, ORIF, Type d’étude, Rétrospective comparative


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.