Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adaptation de la thérapie comportementale dialectique aux adolescents francophones, une expérience pilote auprès d’adolescentes avec dépression et trouble de personnalité limite - 10/01/17

Adapting dialectical behavioral therapy to francophone adolescents, a pilot study in female adolescents with major depressive disorder and borderline personality disorder

Doi : 10.1016/j.neurenf.2016.12.005 
S. Garny De La Rivière a, , b , B. Houinou Ebo a, B. Naepels a, V. Segard a, A. Gueant a, N. Rey a, E. Legrand c, R. Labelle d, J.-M. Guile a, b
a GRAMFC (Inserm U1105), UPJV, service de consultation de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, CHU d’Amiens, boulevard Laënnec, 80480 Salouël, France 
b Groupe de recherche sur l’analyse multimodale de la fonction cérébrale (GRAMFC), Inserm U1105, université de Picardie-Jules-Verne, 80000 Amiens, France 
c Unité temps plein pour adolescent H. Ey, centre hospitalier P.-Pinel, route de Dury, 80000 Amiens, France 
d Centre for research and intervention on suicide and euthanasia, université du Québec, Montréal, Canada 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 10 janvier 2017

Résumé

Contexte

La thérapie comportementale dialectique (TCD) a été développée par Linehan, puis adaptée aux adolescents par Miller (TCD-A). La littérature actuelle soutient l’utilisation de la TCD pour les jeunes ayant des conduites suicidaires et/ou auto-agressives non-suicidaires. Cependant, aucune étude n’a été publiée sur la faisabilité et la validité clinique de TCD-A lorsqu’elle est utilisée avec les adolescents francophones.

Méthode

Nous avons suivi un plan en deux étapes : (1) une étude de faisabilité explorant les conditions requises pour la mise en œuvre de la DBT-A dans un service français de pédopsychiatrie générale et l’impact de cette implantation sur le fonctionnement de l’équipe ; (2) une étude évaluative pilote avec un devis pré/post-test de 12 semaines, incluant l’évaluation standardisée des troubles mentaux, y compris le trouble de la personnalité limite (TPL), les conduites suicidaires (CS), les traits de personnalité limite ainsi que les compétences ciblées dans la TCD-A : mindfulness, régulation des émotions et tolérance à la détresse.

Résultats

La plupart des objectifs de faisabilité ont été atteints. Les réunions d’équipe régulières ont permis la construction d’une représentation commune des soins appropriés pour les conduites autoagressives chez les adolescents. Cette représentation intégrait les perspectives psychodynamiques, comportementales-dialectiques, systémiques et pharmacologiques dans un plan de traitement multimodal. La liaison régulière avec le praticien référent a facilité la mise en œuvre et le suivi des TCD-A pour chacun des participants. L’étude évaluative pré/post-test a inclus six adolescentes (âge moyen : 14,5) avec trouble dépressif majeur (TDM) et TPL présentant au moins deux tentatives de suicide avant l’admission en TCD-A. Au cours des 12 semaines de la TCD-A, une tentative de suicide (SA) a été rapportée pour une adolescente. À 1 an de suivi, des CS ont été rapportées pour 2/6 adolescentes. Les traits TPL ont significativement diminué au cours des 12 semaines de la TCD-A pour l’ensemble des participantes (p<0,05). En ce qui concerne les compétences ciblées par la TCD-A, une amélioration significative a été observée dans la régulation des émotions (p<0,05).

Conclusion

Dans un cadre thérapeutique intégratif, il est possible de mettre en œuvre un programme TCD-A auprès d’adolescents consultant dans un service français de psychiatrie infanto-juvénile. Compte tenu de nos résultats, il apparaît cliniquement pertinent de proposer une TCD-A aux adolescentes souffrant de TDM et TPL et de requérir au préalable le consentement de leurs parents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Dialectical behavioral therapy (DBT) has been developed by Linehan and further adapted to adolescents by Miller (DBT-A). Current literature supports the efficacy of DBT for youth with suicidal/self-harming behaviours. However, no study has been published on the feasibility and clinical validity of DBT-A when used with francophone adolescents.

Method

We followed a two-step plan: (1) a feasibility study exploring the requirements for implementing DBT-A in French child & adolescent psychiatry services and the impact of DBT-A on the team functioning; (2) a pilot evaluation study with a 12-week pre/post-design including the standardised assessment of mental disorders encompassing borderline personality disorder (BPD), suicidal behaviors (SB), borderline phenomenology as well as the DBT-trained skills: mindfulness, emotion regulation and tolerance to distress.

Results

Most of the feasibility objectives were achieved. Regular team meetings helped building a common view on the appropriate multimodal treatment plan for self-harmers, integrating psychodynamic, dialectical behavioral, systemic and pharmacological perspectives. Efficient connection with the referring practician eased the implementation and monitoring of DBT-A for each participant. The pre/post-test study included six female adolescents (mean age: 14.5) with major depressive disorder (MDD) and BPD who committed at least two suicidal attempts prior to the admission in DBT-A. Over the 12-week post-test, a suicidal attempt (SA) was reported for one adolescent. At 1-year follow-up, SB was reported for 2/6 adolescents. Borderline symptoms significantly decreased over the 12-week DBT-A program (P<0.05). With respect to the DBT-trained skills, significant improvement was observed in emotion regulation (P<0.05).

Conclusion

Within an integrated therapy framework, implementing DBT-A in French child and adolescent psychiatry services is feasible. Given our results DBT-A for female adolescents with MDD and BPD is worth considering.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adolescent, Suicide, Trouble dépressif, Trouble de personnalité borderline, Thérapie comportementale dialectique, Étude de faisabilité

Keywords : Adolescent, Suicide, Depressive disorder, Borderline personality disorder, Dialectical behavioral therapy, Feasibility study


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.