Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical des séquelles de brûlures du cou - 10/01/17

[45-160-C]  - Doi : 10.1016/S1286-9325(16)65538-3 
A. Mertens , R. Viard, R. Aimard, J.-P. Comparin, J.-L. Foyatier, D. Voulliaume
 Service des brûlés et chirurgie réparatrice, Hôpital Saint-Luc-Saint-Joseph, 20, quai Claude-Bernard, 69007 Lyon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 11 janvier 2017

Résumé

Les séquelles de brûlures cervicales sont fréquentes et invalidantes tant sur le plan fonctionnel que sur le plan psychosocial. Elles sont en rapport avec une rétraction, une hypertrophie, une dyschromie ou une déformation. L'atteinte du platysma est fréquente et aggrave les séquelles fonctionnelles. Elle peut entraîner un déficit d'extension cervicale, ainsi que des séquelles esthétiques avec perte de définition de l'angle cervicomentonnier. La prévention repose sur une prise en charge au stade aigu rigoureuse ainsi qu'une rééducation attentive basée sur la contention posturante. La caractérisation précise des lésions est fondamentale avant de déterminer la stratégie thérapeutique. Le traitement est basé sur un débridement large, prenant en compte l'atteinte du platysma, ainsi que l'apport d'une couverture adaptée. Les caractéristiques de la peau apportée doivent être les plus proches possible de la peau cervicale en termes de couleur, de texture et d'épaisseur. Il faut privilégier quand cela est possible l'apport de peau issue des régions à proximité, cervicale ou sus-claviculaire. L'expansion cutanée est souvent indispensable dans ces indications. Les lambeaux cutanés préexpansés locaux et régionaux répondent particulièrement bien à ces exigences. Les greffes de peau totale sus-claviculaires ou abdominales, expansées ou non, sont une bonne alternative. Les lambeaux musculocutanés et les lambeaux libres ont une place restreinte dans l'arsenal thérapeutique de par l'utilisation de tissus peu adaptés à la région cervicale. La rééducation postopératoire est là encore la clé de la réussite chirurgicale quelle que soit la technique utilisée.


Mots-clés : Brûlures, Cou, Platysma, Expansion cutanée, Greffe de peau totale


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.