Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimisation des effets de la réhabilitation respiratoire chez des patients BPCO par une supplémentation en antioxydants : résultats d’essai randomisé contrôlé en double insu - 11/01/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2016.10.126 
J. Maury 1, N. Héraud 2, F. Gouzi 1, , P. De Rigal 2, N. Molinari 3, J. Pincemail 4, D. Laoudj-Chenivesse 1, F. Bughin 1, M. Poulain 2, M. Blaquière 1, J. Mercier 1, C. Préfaut 5, P. Pomiès 1, M. Hayot 1
1 Département de physiologie clinique, CHU de Montpellier, université de Montpellier, PhyMedExp Inserm U1046–CNRS UMR 9214, clinique du Souffle la Solane–5Santé, Fontalvie group, Montepllier, France 
2 Clinique du Souffle la Solane’–santé, Fontalvie group, Osseja, France 
3 Département de l’information médicale, CHU de Montpellier, université de Montpellier, PhyMedExp Inserm U1046–CNRS UMR 9214, Montpellier, France 
4 Département de chirurgie cardiovasculaire et CREDEC CHU Sart-Tilman, université de Liège, Liège, Belgique 
5 Université de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’atteinte musculaire périphérique et l’intolérance à l’effort des patients BPCO n’est que partiellement améliorée par le réentrainement à l’effort (REE) [1]. Le stress oxydant (SO) de repos et d’exercice chez ces patients, régulent des voies de signalisations impliquées dans l’endurance et la force musculaire, limitant les effets du REE. Contrairement aux sujets sains, le REE n’augmente pas les défenses antioxydantes dans la BPCO, exposant le muscle aux effets délétères du SO. Les patients BPCO pourraient donc tirer bénéfice d’une supplémentation en antioxydants durant le REE. Basé sur l’observation récente de déficits en antioxydants dans la BPCO [2], nous avons comparé les effets d’une supplémentation ciblée en antioxydants à dose non pharmacologique (vitamineC, E, zinc et sélénium) contre placebo, associé au REE, sur l’atteinte musculaire et la tolérance à l’effort de patients BPCO.

Méthodes

Au total, 64 patients BPCO inclus dans cet essai randomisé, contrôlé, en double insu ont effectué en début et après 4 semaines de REE au seuil ventilatoire : épreuve d’effort (mesure de VO2 sL), fonction et biopsie musculaire.

Résultats

Au total, 27 patients ont fini l’étude dans le groupe « placebo » et 31 dans le groupe « antioxydant ». Les 2 groupes étaient similaires en termes de : caractéristiques, observance, REE, nombre d’exacerbations et apports en antioxydants. Les patients du groupe « antioxydant » ont spécifiquement amélioré les taux de vitamine E et sélénium (p=0,05 et p<0,001) et ont présenté des gains de force musculaire (« antioxydant » : 9±9 % vs. « placebo » : 0±16 % ; p<0,01), et de VO2 sL (« antioxydant » : 16±30 % vs. « placebo » : 1±19 % ; p<0,05). La supplémentation a amélioré la surface de section des fibres musculaires (« antioxydant » : 4639±1628 à 5284±2184μm2 vs. « placebo » : 5064±1586 à 4582±1306μm2 ; p=0,03).

Conclusion

Pour la première fois, nous montrons dans la BPCO que la combinaison REE et supplémentation en antioxydants, induit spécifiquement des gains de 9 % à 20 % pour des paramètres musculaires-clés. Ces résultats ouvrent la perspective d’une étude clinique en vie réelle évaluant les bénéfices potentiels à long terme d’une telle supplémentation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° S

P. A59-A60 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déterminants de l’épidémiologie future de la BPCO
  • N. Roche, C. Laurendeau, C. Raherison, C. Fuhrman, P.R. Burgel
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison de méthodes d’évaluation du déclin du VEMS dans la BPCO
  • G. Weisenburger, D. Courbon, B. Leynaert, I. Pin, C. Raherison-Semjen, P. Demoly, J.F. Mornex, C. Pison, A. Cuvelier, M.C. Pujazon, B. Aitilalne, G. Thabut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.