Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Locomotion : physiologie, méthodes d'analyse et classification des principaux troubles - 18/01/17

[17-005-D-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(16)75452-2 
M. Vaugoyeau a, b, F. Cignetti a, b, J.-P. Azulay c,
a Aix Marseille Université, CNRS, Laboratoire de neurosciences cognitives, 3, place Victor-Hugo, 13331 Marseille cedex 3, France 
b Aix Marseille Université, CNRS, Fédération 3C, Marseille, France 
c Service de neurologie et pathologie du mouvement, Hôpital de la Timone, 13385 Marseille cedex 05, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Depuis son acquisition au cours du développement jusqu'à la sénescence, les troubles de la marche, ainsi que ceux de l'équilibre et de la posture, sont des motifs de consultation fréquents en médecine, et tout spécialement auprès du neurologue, du rhumatologue et du médecin rééducateur. L'approche de ces troubles repose essentiellement sur une analyse clinique systématique associée à un examen neurologique global. La classification proposée dans cet article dans un but très pratique de diagnostic repose sur le déficit cardinal du trouble : équilibre, déficit moteur, trouble hyper- ou hypokinétique, ce qui nécessite de connaître les principaux fondements physiopathologiques de la locomotion. Certains troubles étiquetés complexes intègrent plusieurs dysfonctions dont une dimension cognitive. L'identification du trouble spécifique de la marche peut dans certains cas déboucher sur une conduite thérapeutique adaptée : rééducation fonctionnelle, traitement chimique (lévodopa), chirurgical (dérivation ventriculopéritonéale). Les innovations dans ce domaine sont nombreuses ; il faut en particulier souligner la place que prend la stimulation cérébrale profonde qui donne déjà dans les cibles classiques des résultats dans de nombreux domaines de la pathologie du mouvement (pallidum interne et dystonie, noyau sous-thalamique et maladie de Parkinson), mais qui connaît un développement propre aux troubles posturolocomoteurs avec le ciblage du noyau pédonculopontin en relation directe avec les études les plus récentes en neurosciences chez l'animal et chez l'homme sur les centres locomoteurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Locomotion, Analyse du mouvement, Posture, Troubles de la marche


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Olfaction et gustation
  • J. Serratrice, G. Serratrice
| Article suivant Article suivant
  • Mouvements anormaux (dystonie, athétose, chorée, ballisme)
  • F. Vingerhoets, H. Russmann, A. Carruzzo, P. Combremont, J. Ghika

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.