Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Le massage, approche basée sur les preuves - 06/02/17

[26-120-A-10]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(16)75642-8 
T. Rulleau a, b, c, , C. Rivette d, L. Toussaint a
a CeRCA - CNRS-UMR 7295, Maison des sciences de l'homme et de la société, Bâtiment A5, 5, rue Théodore-Lefebvre, TSA 21103, 86073 Poitiers cedex 9, France 
b Cabinet de kinésithérapie et ostéopathie, 16, avenue de Verdun, 85190 Aizenay, France 
c Centre hospitalier départemental de Vendée, 85000 La Roche-Sur-Yon, France 
d Clinique d'Alençon, 62, rue Candie, 61000 Alençon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le massage est une technique du kinésithérapeute. Il consiste en la manipulation des tissus dans un but de santé et de bien-être. Dans le cadre de la pratique basée sur les preuves et du rapport coût/efficacité, il apparaît nécessaire pour le praticien de connaître l'état actuel des connaissances sur l'utilité du massage dans la prise en charge des patients. Cette revue de la littérature a comme objectif de faire le point sur les travaux scientifiques permettant de valider de façon objective les effets bénéfiques du massage tel que réalisé par le kinésithérapeute dans le cadre de sa pratique. Avant d'aborder les effets du massage suédois, un rappel des différents types de massage existants est présenté, ainsi que les règles de bonnes pratiques concernant l'évaluation d'un rapport bénéfice/risque, l'hygiène et le matériel. Même si les travaux relativement récents sur l'intérêt du massage sur différents aspects de la santé et du bien-être des patients restent parcellaires et donnent parfois des résultats inconsistants, son bénéfice dans le cadre de pratique clinique n'est en aucun cas remis en cause. De plus, la variété des approches méthodologiques (type de massage, durée, fréquence, pression, etc.) illustrée dans la littérature scientifique, probablement à l'origine des résultats variés tels que rapportés dans cette revue de questions, témoigne de la nécessité de poursuivre les recherches sur cette pratique sans remettre en question son intérêt dans les prises en charge pour l'amélioration de la santé et du bien-être des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Massage, Pratique basée sur les preuves (evidence-based practice), Application clinique, Masseur-kinésithérapeute


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Vertige positionnel paroxystique bénin
  • M. Toupet, C. Bouchot, F. Buraux
| Article suivant Article suivant
  • Thérapies manuelles réflexes
  • H. Wardavoir

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.