Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie des tumeurs neuroendocrines du pancréas - 08/02/17

[33-656-A-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8527(16)71083-5 
C. Dromain , N. Vietti Violi, S. Schmidt
 Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle, Centre hospitalier universitaire vaudois, rue Bugnon 46, CH-1011, Lausanne, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les tumeurs neuroendocrines pancréatiques (TNEp) présentent un groupe hétérogène de tumeurs tant sur le plan clinique, de par leur spécificité à être fonctionnelles ou non fonctionnelles, que sur le plan pronostique allant de la forme très indolente à des formes très agressives de pronostic comparable à celui d'un adénocarcinome pancréatique. L'échoendoscopie est la technique d'imagerie de référence pour la détection de petites lésions pancréatiques telles que les gastrinomes et les insulinomes. Les insulinomes sont généralement des tumeurs de petite taille, bien limitées, hypervascularisées présentant un rehaussement intense homogène ou périphérique pendant la phase artérielle/pancréatique. Les gastrinomes sont les TNEp le plus souvent associées à la néoplasie endocrinienne multiple de type 1 alors souvent localisées dans le duodénum et souvent multicentriques. Après injection, les gastrinomes présentent plus souvent un rehaussement retardé et persistant en phase tardive en raison d'un important contingent fibreux. Les TNEp non fonctionnelles prennent l'aspect d'une masse pancréatique volumineuse qui se rehausse de façon hétérogène à cause des remaniements nécrotiques et hémorragiques. En IRM, à l'inverse de l'adénocarcinome, la plupart des TNEp apparaissent en hypersignal T2 et en iso- ou hypersignal à la phase artérielle/pancréatique après injection. La scintigraphie aux récepteurs de la somatostatine (SSR) (OctréoScan®) est préconisée pour améliorer le bilan d'extension, détecter une récidive et sélectionner les patients éligibles à la radiothérapie métabolique. Toutefois, il a été démontré que la tomographie par émission de positons aux analogues de la somatostatine marqués au gallium 68 est plus sensible que la scintigraphie aux SSR couplée à la single-photon emission computed tomography et semble représenter l'avenir de l'imagerie fonctionnelle des tumeurs neuroendocrines. Les indicateurs radiologiques du comportement agressif d'un TNEp sont une grande taille, une hypovascularisation, l'enchâssement vasculaire, des contours mal limités, une dilatation des canaux pancréatiques et/ou biliaires, une morphologie kystique complexe, une atteinte hépatique importante, un grand nombre de sites métastatiques et une pente de progression tumorale spontanée supérieure à 20 % en un an.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeur neuroendocrine, Tumeur neuroendocrine du pancréas, Pancréas, Scanner du pancréas, IRM du pancréas, OctréoScan®


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cancers du pancréas exocrine
  • U. Duran, D. Brisbois, R. Materne, C. Tchuisse Noukoua, N. Blétard, E. Mutijima, A. Nchimi
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie de la transplantation pancréatique
  • A.-S. Rangheard, L. Rocher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.