Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cibles et immunothérapies innovantes dans le traitement de l’allergie alimentaire - 11/02/17

Targets and innovative immunotherapies for the treatment of food allergy

Doi : 10.1016/j.reval.2016.11.003 
B. Bonnet a, b, c, P.A. Vinot a, b, c, B. Bellier a, b, c,
a Sorbonne universités, UPMC université Paris 06, UMRS_959, I3, 75013 Paris, France 
b Inserm, UMRS_959, I3, 75013 Paris, France 
c Service de biothérapies, centre d’investigation clinique de biothérapies, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant. Inserm UMRS959, laboratoire d’immunologie-immunopathologie-immunothérapie, bat CERVI, hôpital Pitié-Salpêtrière, 83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 11 février 2017

Résumé

Les pathologies allergiques constituent un problème de santé publique actuel majeur en raison d’une constante augmentation de leur prévalence dans les pays industrialisés. L’absence de traitement curatif efficace et le risque accru de choc anaphylactique suite à une nouvelle exposition à l’allergène font craindre une recrudescence des cas d’hospitalisation et des interventions médicales, en particulier pour les allergies alimentaires. Le développement de nouvelles thérapies permettant de prévenir et traiter les allergies alimentaires apparaît donc comme une réelle nécessité. La connaissance approfondie et grandissante des mécanismes physiopathologique des réactions allergiques permet d’offrir de nouvelles perspectives thérapeutiques. Les lymphocytes T régulateurs (Treg) constituent un parfait exemple. Un déficit quantitatif et/ou qualitatif de ces cellules a été observé chez les patients allergiques, pouvant expliquer en partie cette hypersensibilité aux allergènes. Ainsi, la stratégie consistant à recruter et activer in vivo des cellules aux fonctions suppressives offre une nouvelle piste thérapeutique. Dans cette optique, l’interleukine 2 (IL-2) est un candidat de choix puisque présentant des propriétés immunosuppressives lorsqu’elle est utilisée à faible dose. Les résultats cliniques obtenus récemment dans le cadre des maladies auto-immunes ainsi que le profil de sécurité associé motivent son évaluation chez l’homme pour d’autres dysfonctionnements immunitaires, y compris l’allergie alimentaire. Au travers d’une revue de la littérature détaillant les principaux problèmes médico-épidémiologiques, les bases physiopathologiques de l’allergie alimentaire et les thérapies disponibles et à venir, nous détaillons l’intérêt de l’utilisation de faibles doses d’IL-2 en thérapie en exposant notamment les preuves de concepts et les différents essais cliniques réalisés à ce jour.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Allergic diseases are a major public health problem today due to the constant increase in their prevalence in industrialized countries. The absence of effective curative treatment coupled with the increased risk of anaphylactic shock following renewed allergen exposure could result in a resurgence of hospitalizations and medical interventions, especially for food allergies. The development of new therapies to prevent and treat food allergies thus appears to be a pressing need. The extensive and growing knowledge of the pathophysiological mechanisms of allergic reactions have opened up new therapeutic perspectives. Regulatory T cells (Tregs) are a perfect example. A quantitative and/or qualitative deficit of these cells was observed in allergic patients, which may partly explain their allergen hypersensitivity. Thus, the strategy to recruit and activate Tregs in vivo offers a new therapeutic path. In this context, interleukin 2 (IL-2) is a promising candidate having immunosuppressive properties when used in low-doses. The clinical results obtained recently in the context of autoimmune diseases and the associated safety profile suggests the need for its evaluation in humans for other immune dysfunctions, including food allergy. Through a literature review detailing the pathophysiological bases of food allergy, as well as currently available and future therapies, we show therapeutic value of the use of low-dose IL-2 with particular emphasis on proof of concepts and the different clinical trials to date.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Allergie alimentaire, Immunothérapie, Cibles, Innovation, Treg, IL-2

Keywords : Food allergy, Immunotherapy, Targets, Innovation, Treg, IL-2


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.