Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effet du jeûne du Ramadan sur l’alimentation et l’activité physique : comparaison selon l’âge et le genre - 11/02/17

Effect of Ramadan fasting on dietary intake and physical activity: Comparison by age and gender

Doi : 10.1016/j.nupar.2016.12.005 
Meriem Bencharif a, , Karima Dahili a, Lina Benseghir a, Youcef Benabbas b
a Institut de la nutrition, de l’alimentation et des technologies agroalimentaires (INATAA), université Frères Mentouri Constantine (UFMC), route d’Aïn El Bey, 25000 Constantine, Algérie 
b Service de médecine interne, CHU Benbadis de Constantine, 25000 Constantine, Algérie 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 11 février 2017

Résumé

Objectif

Analyser les effets du jeûne du Ramadan sur l’alimentation et l’activité physique, en prenant en compte l’âge et le genre.

Sujets et méthodes

Étude descriptive transversale réalisée sur 88 étudiants et 65 parents. L’étude a porté sur trois périodes en 2013 : avant le Ramadan (T1), pendant le Ramadan (T2) et après le Ramadan (T3). À chaque période, un semainier de trois jours a été réalisé couvrant leur alimentation et activité physique.

Résultats

L’apport énergétique est resté le même entre les trois périodes d’enquête. L’apport en sucres simples était en excès particulièrement à T2 quels que soient l’âge ou le genre (p<0,05). Il en était de même pour l’apport lipidique et en acides gras saturés. L’apport en calcium était plus important durant T2 (p<0,05) mais restait insuffisant par rapport aux recommandations. Durant T2, le repas de rupture du jeûne (F’tour) était celui qui apportait le plus d’énergie (p<0,05) chez les deux groupes de sujets quel que soit le genre. L’intensité d’activité physique faible était prédominante par âge et par genre (p<0,05). Ceci a rejoint le fait que les activités en positions assise et étendue étaient majoritaires durant les trois périodes d’enquête (p<0,05).

Conclusion

Les traditions culinaires durant le Ramadan chez les musulmans se caractérisent par des plats riches en lipides et une consommation élevée de confiseries qui témoignent d’apports en lipides et en sucres simples excessifs durant cette période. Par contre, l’activité physique reste inchangée quels que soient l’âge ou le genre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Analyze the effects of Ramadan fasting on dietary intake and physical activity, taking into account age and gender.

Subjects and methods

A descriptive and cross-sectional study was conducted on 88 students and 65 parents. The study focused on three periods in 2013: before Ramadan (T1), during Ramadan (T2) and after Ramadan (T3). In each period, a diary of three days was conducted to cover their dietary intake and physical activity.

Results

Energy intake remained the same among the three survey periods. The intake of simple sugars was particularly in excess in T2 regardless of age or gender (P<0.05). It was the same for the intake of fat and saturated fatty acids. Calcium intake was higher in T2 (P<0.05) but remained inadequate to the recommendations. During T2, the meal of breaking the fast “F’tourwas the one that brings more energy (P<0.05) in two groups of subjects, whatever the genre. The intensity of low physical activity was the predominant by age and gender (P<0.05). This echoes the fact that the seating and extended positions were the major activities during the three survey periods (P<0.05).

Conclusion

Culinary traditions during the month of Ramadan for Muslims is characterized by dishes rich on fat and excessive consumption of confectionery that reflect the excessive contributions in lipids and simple sugars during this period. Contrary, physical activity remains unchanged regardless of age or gender.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ramadan, Âge, Genre, Apport énergétique, Activité physique

Keywords : Ramadan, Age, Gender, Energy intake, Physical activity


Plan


© 2017  Association pour le développement de la recherche en nutrition (ADREN). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.