Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Physical stability of highly concentrated injectable drugs solutions used in intensive care units - 14/02/17

Stabilité physique de principes actifs en solutions concentrées pour utilisation en unités de soins intensifs

Doi : 10.1016/j.pharma.2016.12.004 
M. Closset b, , J.D. Hecq a, c, L. Soumoy a, J. Simar b, E. Gonzalez b, L. Charlet a, C. Declave a, P. Gillet a, L. Galanti b, c
a Department of Pharmacy, CHU Dinant Godinne, UCL Namur, avenue Therasse, 1, 5530 Yvoir, Belgium 
b Medical Laboratory, CHU Dinant Godinne, UCL Namur, avenue Therasse, 1, 5530 Yvoir, Belgium 
c Drug Stability Research Group, CHU Dinant Godinne, UCL Namur, avenue Therasse, 1, 5530 Yvoir, Belgium 

Corresponding author. Department of Medical Laboratory, CHU Dinant Godinne, UCL Namur, avenue Therasse, 1, 5530 Yvoir, Belgium.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 14 février 2017

Summary

Background

The intensive care department of the institution use drug solutions within higher concentration to avoid fluid overload. The purpose of the study is to prove the physical stability of different injectable drugs within high concentration (amiodarone 25mg/mL, isosorbide 0.60mg/mL, lorazepam 0.16mg/mL, noradrenalin 0.120 and 0.240mg/mL, salbutamol 0.06mg/mL and sodium valproate 12mg/mL) to ensure the patients safety.

Methods

Five of 30 or 50mL polypropylene syringes were prepared for each solution under aseptic conditions and stored at room temperature. Immediately after the preparation (hour 0) and after 1, 4, 8, 24 and 48hours, 2mL of each solution were withdrawn from each syringe and placed in glass tubes to proceed to the stability test. All specimens were visually inspected in front of a black and of a white background and aliquots of each solution were centrifuged to proceed to microscopic inspection with a ten-fold magnification. The pH of each solution was measured with glass electrode pH-meter (Inolab level 1, WTW Weilhem, Germany with biotrode electrode, Hamilton, Bonaduz, Switzerland) and spectrophotometric measurements (Genesys 10 series, New-York, USA) were performed at three wavelengths (350, 410 and 550nm) to avoid the apparition of turbidity.

Results

For all the drugs included in the study, there was no significant change in pH, no color change, no turbidity or opacity and no precipitation observed in the solutions during the storage at room temperature for 48hours. No microaggregates were detected by microscope neither revealed by a change of absorbance.

Conclusion

Within these limits, the preparations of amiodarone in 5% glucose polypropylene syringes and isosorbide, lorazepam, noradrenalin, salbutamol, valproate in 0.9% sodium chloride polypropylene syringes are physically stable at room temperature for 48hours. These results allow us to consider a study of chemical stability by high-performance liquid chromatography (HPLC).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Le département des soins intensifs de l’institution utilise des solutions de principes actifs en solutions concentrées afin d’éviter la surcharge hydrique des patients. Le but de cette étude est de prouver la stabilité physique d’une série de principes actifs utilisés à des concentrations élevées (amiodarone 25mg/mL, isosorbide 0,60mg/mL, lorazépam 0,16mg/mL, noradrénaline 0,120 and 0,240mg/mL, salbutamol 0,06mg/mL et acide valproïque 12mg/mL) afin d’assurer la sécurité des patients.

Méthode

Pour chaque solution, cinq seringues en polypropylène de 30 ou 50mL ont été préparées dans des conditions d’asepsie et stockées à température ambiante pour une durée de 48heures. Tout de suite près la préparation (heure 0) et après 1, 4, 8, 24 et 48heures, 2mL ont été prélevés de chaque solution et placés dans des tubes en verre afin de procéder au test de stabilité. Tous les échantillons ont été inspectés visuellement devant un fond noir et un fond blanc. Des aliquots de chaque solution ont été centrifugés afin de réaliser un examen microscopique à un grossissement 10×. Le pH de chaque solution a été mesuré au moyen d’électrodes en verre pH-meter (Inolab level 1, WTW Weilhem, Germany with biotrode electrode, Hamilton, Bonaduz, Suisse) et les mesures spectrophotométriques (Genesys 10 series, New York, États-Unis) ont été réalisées à trois longueurs d’ondes différentes (350, 410 et 550nm) afin d’exclure l’apparition d’un trouble.

Résultats

Pour tous les principes actifs inclus dans l’étude, il n’y a pas eu de modification significative du pH ni de la couleur. Aucun trouble, aucune opacité ni aucune précipitation n’ont été observés dans les solutions lors du stockage à température ambiante pendant 48heures. Aucun micro-agrégat n’a été détecté au microscope ni révélé par une modification d’absorbance.

Conclusion

Dans ces limites, les préparations d’amiodarone dans des seringues en polypropylène de glucosé 5 % et d’isosorbide, lorazépam, noradrénaline, salbutamol, acide valproïque dans des seringues en polypropylène de NaCl 0,9 % sont physiquement stables à température ambiante pour une durée de 48heures. Ces résultats nous permettent d’envisager une étude de stabilité chimique par chromatographie liquide à haute performance (HPLC).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Drug stability, Spectrophotometry, pH-meter, Microscope

Mots clés : Stabilité d’injectables, Spectrophotométrie, pH-mètre, Microscope


Plan


© 2016  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.