Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Agent orange, monsters, and we humans - 23/02/17

Agent orange, les monstres, et nous les humains

Doi : 10.1016/j.alter.2016.12.005 
Susan Schweik
 University of California at Berkeley, English Department, Hearst Field Annex Building B, Berkeley, CA 94720-1030n, USA 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

This paper recounts the work of the American artist collective Yelling Clinic, a group of artists who have direct experience of disability and war, in collaboration with Vietnamese disabled artists and activists in Vietnam in 2011. Focusing on the toxic ecological effects of the herbicide Agent Orange, the essay explores the ethics of Agent Orange representation, focusing on a series of art pieces (and the collaborations that produced them) that work not as documentary evidence of the ravages of dioxin, not as an archive of monstrosity, but as vibrant expressions of and within a complex nexus of disability arts cultures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Cet article porte sur le travail d’un collectif d’artistes américain qui s’appelle « The Yelling Clinic ». Il s’agit d’un groupe d’artistes qui ont une expérience directe du handicap et de la guerre, et qui ont collaboré en 2011 avec des artistes et militants handicapés vietnamiens. Se penchant sur les effets toxiques de l’herbicide dioxine, cet article considère les questions éthiques soulevées par les représentations autour d’Agent Orange, à travers une série d’œuvres d’art (et les collaborations qui les ont produites) qui fonctionne non pas comme des indications documentaires des ravages du dioxine, non pas comme une archive de la monstruosité, mais comme des expressions vitales venant d’un nexus des cultures de l’art et du handicap, qu’on peut appeler des « disability arts cultures ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Disability arts culture, War and disability, Ethics of representation

Mots clés : Art et handicap, Guerre et handicap, L’éthique de la représentation


Plan


© 2016  Association ALTER. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 1

P. 65-77 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Malformation du visage et défiguration : prise en charge psychologique dans la clinique de la monstruosité faciale
  • Caroline Demeule
| Article suivant Article suivant
  • Beyrie A. Vivre avec le handicap. L’expérience de l’incapacité motrice majeure. Presses Universitaires de Rennes (2015)
  • Aurélien Berthou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.