Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Remédiation (méta)cognitive individualisée - 06/03/17

[37-295-E-13]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(17)75234-0 
P. Vianin  : Psychologue associé, privat docent de l'université de Lausanne
 Unité de réhabilitation, Service de psychiatrie communautaire, place Chauderon 18, CH-1003, Lausanne, Suisse 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les programmes de remédiation cognitive se multiplient depuis quelques années dans les pays francophones. Partant de la constatation des importantes différences interindividuelles, le programme de remédiation cognitive pour patients présentant une schizophrénie ou un trouble associé (RECOS) a été développé initialement pour traiter les troubles cognitifs de ces personnes de manière ciblée. Il propose une évaluation neurocognitive détaillée, complétée par une évaluation de l'impact fonctionnel des troubles cognitifs mesurés. Au terme de l'évaluation, des objectifs concrets, susceptibles d'améliorer la qualité de vie du participant, sont définis. La phase de remédiation se déroule sur 14 semaines et comprend trois séances hebdomadaires, soit deux séances avec le thérapeute (une séance papier-crayon et une séance informatisée) et une tâche à domicile dans le but de transférer les compétences acquises dans la vie quotidienne du participant. Les compétences métacognitives sont sollicitées durant la phase de remédiation, à la fois pour acquérir des informations sur les processus cognitifs dans leur ensemble (connaissances métacognitives), pour identifier les stratégies déployées durant les exercices informatisés (connaissances procédurales) et pour favoriser le transfert d'apprentissage (connaissances conditionnelles). Alors qu'il a tendance à attribuer ses échecs au fait qu'il souffre de schizophrénie, l'amélioration de ces compétences permet au participant de comprendre progressivement que ses difficultés sont dues à l'utilisation répétée de stratégies peu adaptées à la situation. Plusieurs travaux soulignent aujourd'hui l'intérêt de coupler la remédiation cognitive avec d'autres programmes de réhabilitation, comme les dispositifs de soutien à l'emploi.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Remédiation cognitive, Schizophrénie, Métacognition, Évaluation cognitive, Répercussions fonctionnelles


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Thérapies comportementales et cognitives dans la schizophrénie
  • N. Franck
| Article suivant Article suivant
  • Psychoses tardives
  • N. Bazin, J.-P. Clément

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.