Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Contrôle opératoire d’électro-encéphalogramme invasif : fluoroscopie 3D et fusion d’image avec la neuronavigation - 18/03/17

Doi : 10.1016/j.neuchi.2016.11.046 
G. Vaz , D. Tassigny, E. Costa, S. Ferrao, R. El Tahry, C. Raftopoulos
 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Parmi les patients souffrant d’épilepsie, 30 à 40 % ne répondent pas ou partiellement aux traitements médicaux. Ces patients présentant une épilepsie réfractaire (ER) nécessitent une mise au point plus approfondie, avec électroencéphalogramme invasif (EEGi). Dans ce cadre, nous présentons notre expérience de l’implantation des électrodes intracrâniennes sous neuronavigation (Brainlab®, Allemagne) avec contrôle peropératoire à l’aide d’une fluoroscopie 3D (Artis-ZeeGo 2.0®, Siemens, Allemagne).

Patients et méthode

Deux patients masculins âgés de 5 et 15ans présentant une ER ont bénéficié d’une mise au point avec EEGi en septembre 2016. Onze électrodes intra-parenchymateuses (EIP) (AD-TECH®, États-Unis) et une plaque sous-durale (AD-TECH®, États-Unis) ont été implantées. Immédiatement après l’implantation dans la salle d’opération, nous procédons au contrôle de la position des électrodes en fusionnant la fluoroscopie 3D peropératoire aux images préopératoires. Cela nous a permis d’éliminer le contrôle radiologique en postopératoire.

Résultats

Douze électrodes ont été implantées sans complication. Le contrôle radiologique peropératoire a confirmé que toutes les électrodes étaient placées à l’endroit programmé.

Conclusion

L’implantation des électrodes pour EEGi avec contrôle peropératoire par fluoroscopie 3D et fusion d’image avec la neuronavigation apparaît efficace, fiable et rapide. Il nous reste à le démontrer sur une série clinique plus importante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 63 - N° 1

P. 47 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La stimulation magnétique transcrânienne : un prédicteur robuste de l’effet antalgique de la stimulation corticale
  • B. Pommier, C. Quesada, C. Créac’h, C. Nuti, R. Peyron, F. Vassal
| Article suivant Article suivant
  • Pertinence de la réalisation systématique d’un scanner postopératoire après craniotomie neurochirurgicale, et de son impact dans la prise en charge des patients neurochirurgicaux
  • S. Boissonneau, E. Tabouret, N. Girard, N. Bruder, S. Fuentes, H. Dufour

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.