Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Méningiomes rachidiens : une série de 55 cas - 18/03/17

Doi : 10.1016/j.neuchi.2016.11.058 
A. Romdhane, A. André , S. Clémenceau, M. Kalamarides, A. Carpentier, P. Cornu
 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les méningiomes rachidiens sont des tumeurs généralement bénignes et rares, à prédominance féminine. Ils représentent 10 % de l’ensemble des méningiomes et environ 30 % des tumeurs intracanalaires. Les principes du traitement reposent sur l’ablation la plus complète possible du méningiome et de sa base d’insertion durale.

Patients et méthode

Étude rétrospective monocentrique concernant les méningiomes rachidiens pris en charge dans le service de neurochirurgie de la Pitié-Salpétrière du 1er janvier 2006 au 1er janvier 2016. Les données démographiques comportant l’âge, le sexe, et les signes cliniques révélateurs du méningiome (syndrome rachidien, radiculalgie, signes de compression médullaire) ont été étudiés. Tous les patients ont bénéficié d’une IRM pré- et postopératoire. Tous les patients de l’étude ont bénéficié d’un traitement chirurgical. Tous ont été opérés par une voie d’abord postérieure. Les données histologiques des pièces opératoires ont été étudiées. L’évolution neurologique et les complications postopératoires ont été analysées.

Résultats

Cinquante-cinq cas ont été recensés. Les douleurs rachidiennes étaient retrouvées chez 36 % de nos patients. Les douleurs radiculaires étaient rapportées chez 29 % des patients Le syndrome sous lésionnel était noté dans 76 % des cas. La localisation était dorsale chez 40 patients, cervicale dans 12 cas et lombaire dans 3 cas. L’insertion du méningiome était latérale chez 75 % des cas, ventrale chez 42 % des patients et dorsale dans 35 % des cas. L’évolution a été marquée par la récupération des troubles moteurs, sensitifs et sphinctériens chez 98 % des patients déficitaires. Les complications postopératoires étaient marquées par une aggravation neurologique à type de paraplégie transitoire. Deux pour cent des patients ont gardé une paraplégie définitive. Une récidive était notée chez 11 % de nos patients. La radiothérapie était proposée dans 4 % des cas en association avec la chirurgie.

Conclusion

Les résultats postopératoires sont habituellement satisfaisants avec une franche amélioration fonctionnelle dans 85 % des cas. Cependant, l’évolution à long terme est marquée par le risque de récidive qui est loin d’être exceptionnel. La difficulté opératoire tient compte surtout de la localisation pré-médullaire du méningiome et/ou des formes calcifiées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 63 - N° 1

P. 51-52 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité à long terme de la radiofréquence guidée par CT-scan dans les ostéomes ostéoïdes spinaux
  • J. Faddoul, Y. Faddoul, S. Kobaïter-Maarrawi, E. Samaha, J. Maarrawi
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation à plus de 5 ans du traitement chirurgical percutané des fractures du rachis thoracolombaire
  • L. Chenin, M. Lefranc, A. Fichten, C. Capel, P. Toussaint, J. Peltier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.