Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Scabietic vasculitis: Report of 2 cases - 18/03/17

Vasculite scabieuse : 2 cas

Doi : 10.1016/j.annder.2015.06.026 
C. Clevy a, , D. Brajon a, E. Combes a, M. Benzaquen a, J.-P. Dales b, M.-C. Koeppel a, P. Berbis a
a Service de dermatologie, hôpital Nord, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France 
b Service d’anatomo-pathologie, hôpital Nord, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 18 mars 2017

Summary

Background

The infectious causes of cutaneous vasculitis are well known and include streptococcal infections among others. Cases resulting from parasitic infection are less frequent. Scabies, which is currently on the increase, has only been reported in a few isolated cases. Herein, we report two noteworthy cases of profuse scabies complicated by cutaneous vasculitis.

Patients and methods

Case 1: a 90-year-old woman, residing in a nursing home, was admitted to our dermatology department complaining of pruritus, present for one month, predominantly on the inside of the thighs and on the buttocks, associated with purpuric lesions on the lower limbs. A skin biopsy revealed leukocytoclastic vasculitis. A diagnosis of scabies was based on severe pruritus and hypereosinophilia and was confirmed by microscopic examination of the parasitology sample and the skin biopsy sample. Despite thorough investigation, no other cause of vasculitis could be found. Complete regression of the skin lesions was achieved with scabies treatment only, without any specific treatment for the vasculitis. Case 2: a 74-year-old man, living in a nursing home, was hospitalized for purpuric papules on the lower limbs, present for one month. Physical examination revealed linear patterns in the interdigital spaces associated with scabies evident on dermoscopic examination. The skin biopsy revealed signs of vasculitis. As in our first case, no aetiology of vasculitis was found and a favorable outcome was achieved by means of scabies treatment alone with no specific treatment for vasculitis.

Discussion

Both of our patients presented scabies and vasculitis. In view of the absence of other causes of vasculitis and of the complete regression of lesions due to vasculitis without recurrence achieved with the scabies treatment alone, a diagnosis was made of scabietic vasculitis, probably as a result of cutaneous hypersensitivity reaction to humeral mediators.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Les causes infectieuses des vasculites cutanées sont bien connues, parmi lesquelles l’infection streptococcique. Les causes parasitaires sont plus rares. La gale, dont la recrudescence actuelle est notable, n’a fait l’objet que de quelques observations isolées. Nous rapportons deux observations de gale profuse compliquée de vasculite cutanée.

Observations

Cas no 1 : une femme de 90 ans, résidant en institution, était hospitalisée pour la prise en charge de lésions purpuriques prurigineuses évoluant depuis un mois, prédominant à la racine des cuisses et sur les fesses et associées à des lésions de purpura des membres inférieurs. La biopsie cutanée révélait une vascularite leucocytoclasique. Le diagnostic de gale était posé devant un prurit féroce vespéral et une hyperéosinophilie sanguine, confirmé par la mise en évidence de sarcoptes sur le prélèvement parasitologique et sur la biopsie cutanée. Aucune autre étiologie de vasculite n’était mise en évidence. Le traitement de la gale permettait une évolution favorable de la vasculite, sans traitement spécifique. Cas no 2 : un homme de 74 ans, résidant en maison de retraite, était hospitalisé pour des lésions papulo-nodulaires purpuriques des membres inférieurs associées à des lésions non spécifiques prurigineuses érythémato-squameuse diffuses évoluant depuis un mois. Il présentait par ailleurs des sillons au niveau des espaces interdigitaux et l’examen dermatoscopique confirmait le diagnostic de gale. La biopsie cutanée révélait une vasculite dont le bilan étiologique restait négatif. Le traitement de la gale permettait la régression de la vasculite sans traitement spécifique.

Discussion

Nos deux patients présentaient l’association d’une gale et d’une vasculite. Le diagnostic retenu est celui de vasculite scabieuse, devant l’absence d’autre étiologie décelable pour la vasculite et la régression de celle-ci sans traitement spécifique et sans récidive après traitement antiscabieux. La vasculite serait consécutive à une réaction d’hypersensibilité à médiation humorale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Scabies, Purpura, Vasculitis, Hypersensitivity

Mots clés : Gale, Purpura, Vasculite, Hypersensibilité


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.