Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact d’une réduction d’activité sur la mesure de la fraction d’éjection du ventricule gauche sur caméra D-SPECT - 19/03/17

Impact of a decrease in recorded counts on the left ventricular ejection fraction measurement from the D-SPECT camera

Doi : 10.1016/j.mednuc.2017.02.008 
H. Tissot , O. Morel, L. Imbert, V. Roch, M. Claudin, M. Perrin, A. Verger, G. Karcher, P.-Y. Marie
 Service de médecine nucléaire, CHU de Nancy, rue du Morvan, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 19 mars 2017

Résumé

Introduction

La ventriculographie isotopique planaire mesure de façon reproductible la fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG) mais reste irradiante (5,9 mSv pour 850 MBq de 99mTc injectés). Les caméras à semi-conducteur (CZT), beaucoup plus sensibles, pourraient permettre de diminuer l’activité injectée au moins d’un facteur 3, comme en tomoscintigraphie myocardique. L’objectif de notre étude est de déterminer si une diminution de 70 % de l’activité enregistrée en ventriculographie isotopique sur la caméra CZT D-SPECT impacte la mesure de la FEVG.

Matériels et méthodes

Après marquage in vivo des hématies avec 850 MBq de 99mTc, 49 patients ont réalisé un enregistrement conventionnel 2D (Conv-2D) sur caméra d’Anger, suivi d’un enregistrement 3D sur caméra CZT (3D-100 %). Les enregistrements CZT de toutes les projections ont ensuite été réduits à 30 % de leurs durées d’acquisition initiale (3D-30 %) pour pouvoir évaluer la FEVG mesurée dans ces conditions de réduction d’activité.

Résultats

Les valeurs moyennes de FEVG étaient de 62,7±11,1 % en Conv-2D, mais plus élevées en 3D-100 % (66,8±14,8 %, p<0,001) et 3D-30 % (66,3±15,7 %, p<0,001). Les coefficients de corrélation avec la méthode Conv-2D de référence étaient équivalents en 3D-100 % (R2=0,73) et 3D-30 % (R2=0,70) et avec un même degré de surestimation des FEVG les plus élevées.

Conclusion

Une diminution de 70 % de l’activité enregistrée ne modifie pas significativement les valeurs de FEVG obtenues en ventriculographie isotopique sur caméra CZT D-SPECT. Ces valeurs restent cohérentes avec celles obtenues avec la méthode de référence 2D, mais avec pour l’instant l’inconvénient d’une surestimation pour les valeurs les plus élevées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Radionuclide ventriculography provides a reproducible measurement of the left ventricular fraction ejection (LVEF) but with a significant body radiation (effective dose of 5,9 mSv for the injection of 850 Mbq of 99mTc). The highly sensitive semi-conductor (CZT) cameras could allow decreasing the injected activity by a factor 3, similarly to that of myocardial perfusion imaging. Our study was aimed to determine whether the LVEF measurement provided by radionuclide ventriculography on the CZT D-SPECT camera is impacted by a 70% reduction in recorded counts.

Materials and methods

After the in vivo labeling of red blood cells with 850 MBq of 99mTc, 49 patients completed a conventional 2D recording (Conv-2D) on Anger camera followed by a 3D recording on the D-SPECT camera (3D-100%). The CZT recordings of all projections were subsequently shortened to 30% of their initial durations (3D-30%) in order to assess the LVEF measured with a 70% reduction in recorded counts.

Results

Mean LVEF values were 62.7±11.1% on Conv-2D and higher on both 3D-100% (66.8±14.8%, P<0.001) and 3D-30% (66.3±15.7%, P<0.001). The correlation coefficients with the LVEF determined with the reference Conv-2D method were equivalents for 3D-100% (r2=0.73) and 3D-30% (r2=0.70) and with a similar level of overestimation for the highest LEVF values.

Conclusion

A 70% reduction in recorded counts does not significantly impact the LVEF measured with radionuclide ventriculography on the CZT D-SPECT camera. These values are coherent with those obtained with the reference 2D method but with a clear overestimation for the highest LVEF values.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ventriculographie isotopique, Fraction d’éjection ventriculaire gauche, Caméra CZT, Dosimétrie, TEMP

Keywords : Radionuclide ventriculography, Left ventricular ejection fraction, CZT camera, Dosimetry, SPECT


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.