Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sclérectomie profonde non perforante (SPNP) et glaucome à angle ouvert

Doi : JFO-07-1999-22-1-0181-5512-101019-ART64 

P. Hamard [1],

L. Plaza [1],

J. Kopel [1],

S. Quesnot [2],

H. Hamard [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Non penetrating deep sclerectomy and open-angle glaucoma: mid-term results

Purpose

The aim of this retropective study is to evaluate and to compare in glaucoma patients, the mid-term results of the non penetrating deep-sclerectomy (NPDS) with collagen implant or with per operative application of 5 fluorouracile (5 FU).

Material and methods

The aim of the NPDS, a new filtering surgical procedure, is to remove under a scleral flap the Schlemm's canal and the juxtacanalicular trabecular meshwork responsible for the outflow resistance in order to obtain a sub-conjunctival filtration of the aqueous humor with no opening of the anterior chamber. Forty-two open angle glaucoma patients with uncontrolled intra-ocular pressure and with no risk factor of bleb fibrosis, underwent a NPDS. In 27 eyes (group 1) a sponge soaked with 5 FU (50 mg/ml) was applied for 5 minutes in the scleral bed, and in 15 eyes (group 2) a collagen implant (Staar*) was sutured in the scleral bed. A complete ophthalmologic examination was performed on days 1, 8, months 1,2, 3 and each 3 months until the end of the follow-up. In case of increased IOP, goniopuncture with the Nd: YAG laser was performed at any time of the post operative period.

Results

The mean intra-ocular pressure (IOP) significantly decreased from 23.5 ± 5.1 mmHg to 15.5 ± 2.9 at 11.1 ± 5.6 months follow-up (group 1, p < 10 ­ 3 ) and from 22.6 ± 6.9 Hg to 16.2 ± 3.9 mmHg at 8.8, 3.6 months follow-up (group 2, p < 10 ­ 3 ) with a significant decrease in the medical treatment (p < 10 ­ 3 ). The Kaplan Meier probability of success (IOP ¾ 20 mmHg without treatment and with no visual field deterioration) at 6 and 12 months was similar in both groups: 57.3 % (group 1) and 66.0 % (group 2) with a mean decrease in IOP of 30 %. Goniopuncture had to be performed in more than one third of cases in each group and was effective to control the IOP in half of the cases. No complication related to hypotony or inflammation occured in the post operative period.

Conclusion

NPDS is an interesting alternative to the classical trabeculectomy since the post operative complications are markedly reduced. However, the mid-term control in IOP appears to be slightly lower. The use of a collagen device does not lead to better control in IOP as compared to the use of a sponge of 5 FU.

Abstract

Sclérectomie profonde non perforante (SPNP) et glaucome à angle ouvert. Résultats à moyen terme des premiers patients opérés

But

Évaluer et comparer rétrospectivement l'efficacité et les complications de la sclérectomie profonde non perforante (SPNP), intervention filtrante sans ouverture de la chambre antérieure, associée à la pose d'un implant de collagène ou à l'application de 5 Fluoro-Uracile.

Matériel et méthode

Quarante-deux yeux porteurs d'un glaucome à angle ouvert non équilibré médicalement et sans facteur de risque de fibrose conjonctivale ont été opérés de SPNP et ont été suivis entre 2 et 24 mois. Dans 27 yeux (groupe 1) une éponge de 5 FU (50 mg/ml) a été appliquée dans le lit du volet scléral et dans 15 yeux (groupe 2) un implant de collagène de Staar* a été suturé dans le lit du volet scléral. Au décours du suivi, une goniopuncture au laser Nd-Yag a été pratiquée chaque fois que la filtration paraissait insuffisante (bulle plate, remontée tensionnelle).

Résultats

Pour une pression intra-oculaire oculaire (PIO) moyenne pré-opératoire de 23,5 ± 5,1 mmHg (groupe 1) et de 22,6 ± 6,9 mmHg (groupe 2), la PIO évaluée à la fin du suivi est de 15,5 ± 2,9 mmHg (groupe 1, suivi de 11,1 ± 5,6 mois) et de 16,2 ± 3,9 mmHg (groupe 2, suivi de 8,8 ± 3,6 mois) avec un traitement médical significativement abaissé (p < 10 ­ 3 ). La probabilité de succès selon la méthode de Kaplan Meier (PIO ¾ 20 mmHg sans traitement hypnotisant d'appoint et sans dégradation du champ visuel) à 6 et 12 mois est semblable dans les deux groupes : 57,3 % (groupe 1) et 66,0 % (groupe 2) avec une baisse tensionnelle de 30 % par rapport à la tension oculaire initiale. Une goniopuncture a du être réalisée dans plus d'un tiers des cas dans chaque groupe, avec succès dans 50 % des cas. Aucune complication relative à une hypotonie ou une inflammation endoculaire n'a été relevée dans les suites opératoires.

Conclusion

La sclérectomie profonde non perforante est une technique chirurgicale filtrante séduisante car elle préserve des complications précoces tant redoutées de la trabéculectomie mais ses taux de succès à moyen terme paraissent un peu moins bons. Les résultats obtenus avec l'utilisation d'un implant de drainage de collagène ou de 5FU per-opératoire sont équivalents.


Mots clés : Sclérectomie profonde non perforante. , glaucome à angle ouvert. , implant de drainage de collagène. , 5 fluoro-uracile.

Keywords: Non penetrationg deep sclerectomy. , open angle glaucoma. , collagen device. , 5 fluouracile.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 22 - N° 1

P. 25 - juillet 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diffusion de la lidocaïne après injection intracamérulaire
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs non immunologiques d'échec des kératoplasties perforantes
  • B. Vabres, M. Duffas, L. Stork, A. Péchereau

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité