Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Participation des muscles du plancher pelvien au contrôle postural sur surface mousse - 18/04/17

Doi : 10.1016/j.kine.2017.02.106 
Benoit Steenstrup  : Kinésithérapeute, Philippe Grise : Médecin
 Service d’urologie, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76000 Rouen, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le but de ce travail était de démontrer la participation des MPP dans le contrôle postural [1, 2] lors d’une instabilité posturale [3] involontaire induite par altération sensorielle sur surface mousse [4, 5] en position debout.

Matériel, population et méthode

Il s’agit d’une étude observationnelle, réalisée en 2016 au sein du CHU de Rouen, France. Au total, 41 femmes ont rempli un formulaire de consentement libre et éclairé pour une étude biomédicale selon le code Français de la santé publique. Nous avons enregistré par électromyographie de surface (sEMG) la tension en μV des MPP en position debout au repos sur sol dur, et lors de contractions volontaires maximales (CMV), puis sur surface mousse au repos avec les yeux ouverts et les yeux fermés. L’activité musculaire des MPP pour chaque exercice a été relevée par la valeur de la moyenne quadratique (RMS) lors de 3 mesures successives [6]. Comme critère d’évaluation principal, la moyenne arithmétique de la valeur de ces RMS dans chacune des conditions décrites a été utilisée.

Résultats

La valeur moyenne de l’activité sEMG au repos des MPP en position debout est de 7,70μV (6,12–9,70). La valeur moyenne des CMV est de 32,29μV (25,21–41,34). La valeur moyenne sEMG de l’activité réflexe des MPP sur surface mousse est de 10,60μV (8,61–13,06) les yeux ouverts et 12,48μV (10,17–15,31) les yeux fermés. Debout au repos sur surface mousse, les yeux ouvert puis les yeux fermés, l’activité moyenne des MPP atteint respectivement 43,1 % et 50,75 % de la CMV.

Conclusion ou discussion

Nous retrouvons une diminution de l’activité réflexe des MPP avec l’âge. Nos résultats sont en accord avec la littérature. Des auteurs ont déjà démontré le rôle des MPP dans le contrôle postural et la gestion de la pression intra-abdominale lors de mouvements volontaires [7]. L’importance de la réponse des MPP dans notre étude, lors de cette situation d’instabilité modérée confirme cette participation. Conclusion Tous les sujets de notre étude présentent une activité sEMG réflexe des MPP lors de la mise en instabilité posturale involontaire induite par altération sensorielle sur surface mousse. Nos résultats montrent pour la première fois l’activité réflexe des MPP lors d’une instabilité posturale sans mouvement volontaire. L’activité des MPP est renforcée lorsque les yeux sont fermés et atteint 50,75 % de l’activité moyenne en CMV. Une évaluation initiale des capacités réflexes des MPP devrait être réalisée afin de mieux définir les modalités d’un traitement individualisé pour nos patientes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Muscles du plancher pelvien, Contrôle postural, Électromyographie, Surface mousse, Rééducation


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 184

P. 93 - avril 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La Rééducation posturale globale® (RPG®) dans le traitement de la spondylarthrite
  • S. Jung, B. Petitdant
| Article suivant Article suivant
  • Effet d’un entraînement de type slackline sur les modifications des paramètres cinématiques de la cheville
  • T. Schaefer, J.J. Moraine, S. Sobczak

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.