Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Péricardites aiguës de l'enfant - 19/04/17

[4-071-A-50]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(17)69913-7 
S. Douchin  : Praticien hospitalier, cardiopédiatre, C. Bost-Bru : Praticien hospitalier, pédiatre infectiologue, A. Pagnier : Praticien hospitalier, pédiatre immunohématologie
 Clinique universitaire de pédiatrie, Hôpital couple enfant, CHU Grenoble, CS 10217 Grenoble cedex 9, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 20 avril 2017

Résumé

La péricardite aiguë de l'enfant est une affection fréquente, définie par une inflammation des deux feuillets du péricarde, associée ou non à un épanchement péricardique. La douleur thoracique caractéristique en est le symptôme majeur, accompagnée d'une dyspnée, voire d'une défaillance hémodynamique en cas de tamponnade. Le diagnostic repose sur l'auscultation, l'électrocardiogramme et l'échocardiographie, en s'aidant des critères inflammatoires biologiques. Les étiologies infectieuses sont les plus fréquentes et vont de la péricardite virale simple à la péricardite purulente ou tuberculeuse d'évolution beaucoup plus sévère. Les causes non infectieuses sont auto-immunes, postopératoires, traumatiques, métaboliques ou tumorales. L'étiologie n'est pas toujours identifiée, on parle alors de péricardite idiopathique. La clinique et les examens simples réalisés au diagnostic (électrocardiogramme, radiographie thoracique, biologie et échocardiographie) permettent de définir les patients relevant d'un traitement anti-inflammatoire ambulatoire et ceux nécessitant une prise en charge hospitalière pour des examens paracliniques complémentaires ou un drainage péricardique. Le traitement est étiologique le cas échéant. Le traitement symptomatique est fondé sur les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et le drainage des épanchements abondants. Contrairement à l'adulte, la colchicine n'est pas recommandée en première intention chez l'enfant. Le pronostic à long terme est bon mais des récurrences peuvent survenir dans 15 à 30 % des cas, répondant le plus souvent à la colchicine en association aux AINS, parfois aux corticoïdes ou immunosuppresseurs, avec une place prometteuse pour l'anakinra.


Mots-clés : Péricardite aiguë, Enfant, Épanchement péricardique, Tamponnade, Colchicine, Drainage péricardique


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.