Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Principes de la chirurgie thoracique robot-assistée - 20/04/17

[42-496]  - Doi : 10.1016/S1241-8226(17)64606-1 
N. Santelmo a,  : Praticien hospitalier, S. Renaud a : Chef de clinique des Universités, assistant des Hôpitaux, O. Helms b : Praticien hospitalier, J. Pottecher b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, J. Reeb a : Assistant des Hôpitaux, J. Seitlinger a : Interne des Hôpitaux, A. Olland a : Praticien hospitalo-universitaire, P.-E. Falcoz a : Professeur des Universités, praticien hospitalier, G. Massard a : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de chirurgie thoracique, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l'Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 
b Pôle d'anesthésie et réanimation, Hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l'Hôpital, 67091 Strasbourg cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 18
Vidéos 14
Autres 8

Résumé

Le recours aux techniques mini-invasives s'est généralisé à la plupart des disciplines chirurgicales et à la plupart des types d'intervention. Elles permettent un geste précis, tout en minimisant le traumatisme pariétal ; en conséquence, les douleurs postopératoires et les complications qui en découlent sont diminuées. In fine, la chirurgie mini-invasive permet d'honorer l'exigence d'une réduction de la durée d'hospitalisation imposée par les tutelles. On assiste depuis une dizaine d'années à l'introduction des télémanipulateurs, appelés couramment « robots », avec l'objectif ambitieux de repousser encore plus loin les limites de la chirurgie mini-invasive « classique » par vidéoendoscopie au niveau des cavités naturelles. Une ergonomie améliorée devrait permettre des gestes à la fois plus aisés et plus précis. Malgré le coût élevé de ces équipements sophistiqués limitant l'accès, la chirurgie robotique connaît désormais ses partisans dans la plupart des spécialités chirurgicales. La chirurgie thoracique a enregistré un certain retard par rapport à d'autres spécialités, mais désormais plusieurs centres ont accès à un robot et participent au courant de développement international de cette approche innovante. Les données de la littérature disponibles justifient l'application de cette technologie en chirurgie thoracique au vu des résultats postopératoires, mais les auteurs manquent d'arguments factuels pour définir sa place précise par rapport à la vidéothoracoscopie classique. Les investigations se poursuivent et le progrès avance sur le plan technologique. De plus, la levée du monopôle industriel en robotologie laisse présager l'émergence rapide de produits concurrents. L'objectif est de faire l'état des lieux avec la technologie disponible et de discuter des développements attendus à l'avenir. Si certains gestes, comme la thymectomie et la lobectomie, ont apporté une preuve de faisabilité technique, d'autres sont encore en phase d'évaluation. Il est difficile de prévoir si cette approche chirurgicale représente une réelle avancée dans la chirurgie mini-invasive, ou s'il s'agit d'une sophistication réussie sur le plan technologique, mais économiquement non soutenable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Robot, Chirurgie thoracique, Lobectomie pulmonaire, Thymectomie, Réalité virtuelle, Fluorescence


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hypertension pulmonaire post-embolique et endartériectomie des artères pulmonaires
  • D. Boulate, P. Brenot, P. Dorfmuller, O. Mercier, S. Mussot, D. Fabre, X. Jaïs, P. Dartevelle, E. Fadel
| Article suivant Article suivant
  • Assistances circulatoires et coeurs artificiels : techniques et évolutions
  • P. Leprince, P. Léger, S. Aubert, I. Gandjbakhch, A. Pavie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.