Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Granulomes annulaires profonds multiples céphaliques de l’enfant - 22/04/17

Multiple cephalic deep granuloma annulare of children

Doi : 10.1016/j.annder.2017.03.013 
A. Bulinckx a, , N. Cambier b, L. Wayllace Gaspar c, I. Théate c, P.P. Roquet-Gravy a, D. Bessis d
a Service de dermatologie, grand hôpital de Charleroi, site IMTR, 1, rue de Villers, 6280 Loverval, Belgique 
b Service de chirurgie plastique, grand hôpital de Charleroi, site IMTR, 1, rue de Villers, 6280 Loverval, Belgique 
c Service d’anatomopathologie, institut de pathologie et de génétique, 25, avenue Georges-Lemaître, 6041 Gosselies, Belgique 
d Service de dermatologie, centre hospitalier régional universitaire, 191, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34090 Montpellier, France 

Auteur correspondant. 1, rue de Marcinelle, 6120 Nalinnes, Belgique.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 22 avril 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le granulome annulaire profond est une variété peu fréquente de granulome annulaire. Elle est rencontrée surtout chez l’enfant et atteint principalement les faces antérieures des jambes et le dos des pieds ; sa localisation céphalique est rare. Nous rapportons trois cas de granulomes annulaires profonds multiples de l’enfant exclusivement localisés à l’extrémité céphalique.

Observations

Cas 1 : un garçon de 6 ans avait sept nodules cutanés profonds de 1 à 2cm, couleur chair, insensibles à la palpation, de consistance dure et fixés au plan profond. Les lésions étaient groupées sur la moitié antérieure de la fosse temporale gauche. Une régression spontanée de trois nodules était observée dans le mois suivant la biopsie cutanée, mais ceux-ci récidivaient quelques mois plus tard. Cas 2 : une fillette de 4 ans avait cinq nodules céphaliques profonds centimétriques, couleur de peau normale, sur la fosse temporale droite. L’enfant était perdue de vue après la biopsie. Cas 3 : un nourrisson de 4 mois avait une quinzaine de nodules cutanés profonds groupés de façon linéaire sur le front en regard de la fosse temporale gauche. L’évolution était marquée par la régression spontanée des nodules un mois après la biopsie. Dans les trois cas, l’examen histologique confirmait le diagnostic de granulome annulaire profond.

Discussion

Peu d’observations de granulomes annulaires profonds multiples céphaliques isolés de l’enfant ont été publiées. Le diagnostic différentiel est large, incluant des tumeurs malignes ; aussi une confirmation histologique est-elle généralement indispensable. Le traitement n’est pas codifié ; une attitude abstentionniste et un simple suivi clinique peuvent souvent être préconisés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Deep granuloma annulare is a fairly rare variety of granuloma annulare. It is seen predominantly in children and mainly affects the anterior aspect of the legs and the top of the feet; cephalic presentation is rare. Below, we report three cases of deep granuloma annulare in children presenting solely at the cephalic extremity.

Patients and methods

Case 1: a six-year-old boy presented 7 cutaneous nodules measuring 1 to 2cm that were flesh-coloured, insensitive to palpation, of hard consistency and deeply attached. The lesions were grouped together on the anterior half of the left temporal fossa. While spontaneous regression of the three nodules was noted in the month following cutaneous biopsy, these nodules recurred a few months later. Case 2: a four-year-old girl with five deep cephalic nodules measuring around one centimetre and the colour of normal skin were seen on her right temporal fossa. The child was lost to follow-up after biopsy. Case 3: a four-month-old infant was presenting some 15 deep cutaneous nodules arranged in linear fashion on the forehead next to the left temporal fossa. These nodules regressed spontaneously one month after biopsy. In all three cases, histological examination confirmed the diagnosis of deep granuloma annulare.

Discussion

There have been few published cases of multiple, cephalic, deep granuloma annulare at a single site in children. The condition has an extensive differential diagnosis that includes malignant tumours; in addition, histological confirmation is normally essential. Treatment is not qualified and therapeutic extension with clinical monitoring alone may frequently be recommended.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Granulome annulaire profond, Enfant, Céphalique

Keywords : Deep granuloma annulare, Child, Cephalic


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.