Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation comparative de la dermatoscopie et de la capillaroscopie dans le phénomène de Raynaud - 29/04/17

Comparative evaluation of dermoscopy and capillaroscopy in Raynaud's phenomenon

Doi : 10.1016/j.annder.2017.02.004 
J. Moreau a, , A.-S. Dupond b, N. Dan c, T. Untereiner d, C. Vidal e, F. Aubin a
a Service de dermatologie, CHU de Besançon, 3, boulevard Fleming, 25000 Besançon, France 
b Service de dermatologie néphrologie, CH Montbéliard, 2, rue du Dr-Flamand, 25200 Montbéliard, France 
c Service de dermatologie, hôpital de jour, CH Montbéliard, 2, rue du Dr-Flamand, 25200 Montbéliard, France 
d Service de radiologie, CH Montbéliard, 2, rue du Dr-Flamand, 25200 Montbéliard, France 
e Centre d’investigation clinique, CHU de Besançon, 3, boulevard Fleming, 25000 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le phénomène de Raynaud (PR) est un motif fréquent de consultation. Une capillaroscopie est recommandée pour détecter des anomalies capillaires en faveur d’une maladie systémique, mais l’accès à cet examen est parfois difficile. Notre travail avait pour but de comparer dermatoscopie et capillaroscopie dans le bilan du PR.

Méthodes

Il s’agit d’une étude prospective monocentrique observationnelle menée chez les patients majeurs consultant pour un PR à l’hôpital Nord Franche-Comté entre janvier 2014 et juin 2015. Une dermatoscopie était réalisée lors de la consultation et une capillaroscopie était prescrite. Les variables suivantes étaient étudiées : aspect normal, présence de dystrophies capillaires, présence de mégacapillaires, présence de microhémorragies, raréfaction capillaire. Un coefficient kappa (κ) était calculé pour analyser la concordance entre les deux examens.

Résultats

Vingt-six patients ont été inclus. Le κ était de 0,76 pour le statut normal, 0,78 pour les dystrophies, 0,70 pour les mégacapillaires, 0,48 pour les microhémorragies et 0,62 pour la raréfaction ; la concordance globale était de 0,33. La présence des différentes anomalies en capillaroscopie était significativement corrélée à un statut « anormal » en dermatoscopie (p<0,05). La sensibilité de la dermatoscopie pour détecter un statut « anormal » en capillaroscopie était de 0,87.

Discussion

Les concordances obtenues pour les variables étaient bonnes. La concordance globale était médiocre mais 80 % des analyses avaient le même statut normal/anormal avec les deux méthodes, l’attitude du clinicien restant alors identique au décours des deux examens.

Conclusion

La dermatoscopie est un bon outil de dépistage des anomalies périunguéales et permet de renforcer l’examen clinique du dermatologue, même si la méthode de référence reste la capillaroscopie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Raynaud's phenomenon (RP) is a common cause for consultation. Capillaroscopy is a well-established technique to detect capillary abnormalities suggestive of a connective tissue disease, but it is sometimes unavailable. The aim of this study was to compare dermoscopy and capillaroscopy in the assessment of RP.

Methods

This was a prospective single-centre observational study in adult patients consulting for RP at the Hôpital Nord Franche-Comté between January 2014 and June 2015. Dermoscopy was performed at dermatological consultations and capillaroscopy was prescribed. For each capillaroscopy and dermoscopy, the following parameters were examined: normal appearance, giant capillaries, avascular areas, dystrophic capillaries or tortuosity and haemorrhages. Kappa coefficients were calculated.

Results

Twenty-six patients participated in this study. The kappa coefficient was 0.76 for “normal” status, 0.78 for tortuosity, 0.70 for giant capillaries, 0.48 for haemorrhage and 0.62 for avascular areas. The global kappa coefficient was 0.33. Detection of these abnormalities with capillaroscopy was significantly associated with abnormal dermoscopic status (P<0.05). The sensitivity of dermoscopy for the detection of “abnormal” capillaroscopic status was 0.87.

Conclusion

The correlation coefficients were good. Despite poor global concordance, 80% of patients had the same status, normal or abnormal, for both capillaroscopy and dermoscopy, which resulted in the same clinical management. Dermoscopy is thus a valuable tool screening for periungual anomalies and provides support for clinical examination by the dermatologist, although the reference method continues to be capillaroscopy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Capillaroscopie, Dermatoscopie, Phénomène de Raynaud, Sclérodermie systémique

Keywords : Capillaroscopy, Dermoscopy, Raynaud's phenomenon, Systemic sclerosis


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 144 - N° 5

P. 333-340 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le dermatoscope peut-il remplacer le capillaroscope ?
  • P. Senet
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des pratiques dans la prise en charge de la gale chez les enfants
  • M.-S. Lê, M.-A. Richard, K. Baumstarck, S. Hesse, C. Gaudy-Marqueste, J.-J. Grob, S. Mallet, le groupe de recherche en dermatologie pédiatrique de la Société Française de Dermatologie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.