Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo

Perturbateur endocrinien : le bisphénol A - 02/05/17

[23-063-G-50]  - Doi : 10.1016/S1283-0860(17)85574-3 
M. Goldberg
 Inserm UMR-S 1124, Faculté des sciences fondamentales et biomédicales, Université Paris-Cité, 45, rue des Saints-Pères, 75270 Paris cedex 6, France 

Résumé

Le bisphénol A (BPA) est un perturbateur endocrinien. Il est largement utilisé dans les matériaux de restauration dentaires (résines composites et scellement de sillons en prévention de la carie), les biberons et les revêtements internes des boîtes métalliques contenant des boissons. Les effets toxiques du BPA induisent des altérations des tractus génitaux mâles et femelles et des effets estrogéniques. Les perturbateurs endocriniens favorisent le développement de lésions précancéreuses et cancéreuses. En tant que composants associés aux matériaux dentaires, le BPA favorise l'épigenèse et la transgenèse transgénérationnelle des matériaux de restauration, influençant un certain nombre de pathologies animales et humaines. Le BPA agit directement sur la morphogenèse animale et sur certains organes en particulier. Le BPA agit sur l'amélogenèse, trouvant une fenêtre d'action se traduisant par l'apparition de taches blanches, des hypoplasies et des hypominéralisations de l'émail. Les analyses de la charge en BPA sont effectuées à partir de dosages salivaires, du sang, des urines et plus significativement de la sueur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Toxicité, Cancérisation, Effets épigénétiques, Effets transgénérationnels, Morphogenèse, Salive, Sang, Sueur


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Médecine buccale 2016;11(5):1-5 [Article 28-451-C-10].


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Biocompatibilité des matériaux utilisés en odontologie
  • G. Grégoire, P. Populer, S. Magne, J.-J. Guyonnet
| Article suivant Article suivant
  • Produits à court terme pour intrados de prothèses amovibles dentaires, dits « résines à prise retardée »
  • F. Jordana, J. Colat-Parros

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.