Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Particularités techniques en radiologie musculosquelettique : imagerie par résonance magnétique des extrémités - 11/05/17

[30-300-C-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8551(17)69104-8 
E. Lévêque a, b  : Cadre manipulateur IRM
a Clinique du sport, 36, boulevard Saint-Marcel, 75005 Paris, France 
b Imagerie par résonance magnétique (IRM) Jardin des Plantes, 19, rue Geoffroy-St-Hilaire, 75005 Paris, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 12 mai 2017

Résumé

Entre l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et l'ensemble musculosquelettique, c'est une histoire de longue date, plus exactement de la première heure, puisque la première image humaine obtenue avec la technique d'IRM fut le doigt d'un collaborateur du célèbre prix Nobel de physique, l'anglais Peter Mansfield en 1977. La grande particularité de l'IRM ostéoarticulaire, c'est l'adaptation technique liée à chaque anatomie, que ce soit le bon choix d'antenne parmi un large panel d'antennes dédiées, que ce soit le positionnement du patient, qui peut varier en fonction de l'anatomie à analyser, mais aussi de la capacité du patient à tenir une position ou encore de sa morphologie, et que ce soit en dernier lieu, le choix des plans de coupes qui implique souvent de la multi-obliquité. Devant cette complexité de variables, il existe un élément fort qui ne doit pas être négligé, c'est la prescription. En effet sur une même anatomie selon la prescription, il peut y avoir plusieurs positionnements différents ; le choix d'antenne peut varier et les plans d'étude peuvent être différents également. La rigueur dans la réalisation d'un examen musculosquelettique est la base même d'un bon diagnostic et chaque intervenant dans cette réalisation a son rôle à jouer. Le philosophe Alain disait « savoir, c'est comprendre comme la moindre des choses est liée au tout » ; adapté à l'IRM, nous dirons « savoir faire une IRM, c'est comprendre comme chaque étape de l'examen est essentielle au résultat. » Dans cet article nous considérons successivement l'étude du coude, de la main et du pied ; leur installation selon les prescriptions ; l'analyse anatomique que l'on doit faire ; le placement de coupes selon les axes d'étude et la sanction de tout cela, les critères de réussite.


Mots-clés : IRM prescription, IRM positionnement, IRM contention, IRM antennes, IRM plans de coupes, IRM critères de réussite


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.