Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tumeurs gliales intramédullaires de l’adulte : la série du rapport - 18/05/17

Adult intramedullary gliomas

Doi : 10.1016/j.neuchi.2016.10.003 
C. Campello a, , F. Parker b, S. Slimani b, A. Le Floch d, A. Herbrecht b, N. Aghakhani b, C. Lacroix c, H. Loiseau e, J.P. Lejeune f, G. Perrin g, J. Honnorat h, H. Dufour i, O. Chinot a, D. Figarella j, L. Bauchet k, H. Duffau k, M. Lonjon l, P. Labauge m, M. Messerer b, J.P. Daures n, P. Fabbro n, B. Ducot o
a Service de neuro-oncologie, CHU La Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France 
b Service de neurochirurgie, université Paris-Sud, CHU Kremlin-Bicêtre, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Service d’anatomo-pathologie, CHU Kremlin-Bicêtre, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 
d Service de neurologie, CHU de Nîmes, 30029 Nîmes cedex, France 
e Service de neurochirurgie, GH Pellegrin, 33076 Bordeaux cedex, France 
f Service de neurochirurgie, CHRU, 59037 Lille cedex, France 
g Service de neurochirurgie, hôpital Pierre-Wertheimer, 69677 Bron cedex, France 
h Service de neurologie, hôpital neurologique, 69677 Bron cedex, France 
i Service de neurochirurgie, CHU La Timone, 13385 Marseille cedex 05, France 
j Service d’anatomo-pathologie, CHU La Timone, 13385 Marseille cedex, France 
k Service de neurochirurgie, CHU Guy-de-Chauliac, 34295 Montpellier cedex 5, France 
l Service de neurochirurgie, hôpital Pasteur, 06000 Nice, France 
m Service de neurologie, CHU Gui-de-Chauliac, 34295 Montpellier cedex 5, France 
n Département d’informatique médicale, CHU Carémeau, 30029 Nîmes cedex, France 
o Inserm, université Paris-Sud, CHU Kremlin-Bicêtre, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 18 mai 2017

Résumé

Objectif

Les tumeurs gliales intramédullaires de l’adulte sont des tumeurs rares représentant moins de 4 % de l’ensemble des tumeurs du système nerveux central. L’étude rétrospective que nous rapportons, avait pour objectifs d’étudier l’histoire naturelle et les modes de prise en charge de ces tumeurs.

Matériel et méthodes

Elle a concerné 332 patients : 72 % d’épendymomes, dont 94 % de bas grade, 24 % d’astrocytomes, dont 29 % de haut grade, 2,4 % de gliomes mixtes et 1,7 % d’oligodendrogliomes.

Résultats

L’âge au diagnostic était de 42,4 ans pour les épendymomes avec une forte prédominance masculine, 39,6 ans pour les astrocytomes. La douleur représentait le symptôme révélateur le plus fréquent. Une biopsie chirurgicale, seule, était effectuée dans près de 20 % des astrocytomes, alors que plus de 80 % des épendymomes bénéficiaient d’une exérèse. Les traitements adjuvants, radiothérapie et chimiothérapie, étaient réservés aux tumeurs malignes, surtout quand il s’agissait d’épendymomes. Le taux de survie à 5 ans était de 76,8 % pour les astrocytomes et de 94,5 % pour les épendymomes.

Conclusion

L’histologie, le score fonctionnel préopératoire, le grade, sont des facteurs pronostiques retrouvés dans cette série. Si pour les épendymomes la prise en charge chirurgicale essentiellement est bien codifiée, la question d’une sous-utilisation des traitements adjuvants pour les astrocytomes est posée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Intramedullary gliomas are rare tumors accounting for less than 4% of all primary central nervous system tumors. The aims of this retrospective multicenter study were to assess their natural outcome as well as management.

Methods and materials

We studied 332 patients from 1984 to 2011. Histopathological examination revealed 72% ependymomas (94% were low grade tumors), 24% astrocytomas (29% were high grade tumors), 2.4% mixed gliomas and 1.7% oligodendrogliomas.

Results

The mean age at diagnosis was 42.4 years for ependymomas, with male predominance, versus 39.6 years for astrocytomas. Pain was the most common initial presentation. In 20% of cases, astrocytomas were biopsied alone, but more than 80% of ependymomas had surgical resection. Radiotherapy and chemotherapy were reserved for malignant tumors, especially if they were ependymomas. The 5-year survival rate was 76.8% for astrocytomas and 94.5% for ependymomas. Histology, functional status prior to surgery, and tumor grade are among the prognostic factors.

Conclusion

Our study showed that surgical treatment of gliomas is well codified, at least for ependymomas, but adjuvant treatment continues to play a marginal role in the management even in astrocytomas, which are infiltrative tumors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Gliomes intramédullaires, Évolution, Chirurgie, Radiothérapie, Chimiothérapie

Keywords : Intramedullary gliomas, Surgery, Radiotherapy, Chemotherapy, Outcome


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.