Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Climats, paysages et premiers peuplements des îles : le patrimoine de l’histoire de l’humanité en Asie du sud-est insulaire - 18/05/17

Climates, landscapes and first islanders: The heritage of humankind history in insular south-east Asia

Doi : 10.1016/j.anthro.2017.03.020 
François Sémah
 UMR 7194 Histoire naturelle de l’Homme préhistorique, Sorbonne-universités, Muséum national d’Histoire naturelle, 1, rue René-Panhard, 75013 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La conquête des archipels sud-est asiatiques s’est produite peu après la plus ancienne arrivée du genre Homo en Eurasie il y a près de deux millions d’années. C’est un exemple éloquent – et précoce – de l’adaptation humaine à des changements climatiques et environnementaux qui ont profondément impacté la géographie de la région. Les Homo erectus ont peuplé les archipels pendant près d’un million et demi d’années. S’ils ont suivi, comme la faune, des couloirs écologiques, ils ont aussi constitué leurs territoires au sein de ces nouveaux milieux. Au gré des passages liés aux abaissements du niveau marin, de l’expansion/fragmentation des forêts tropicales, ils ont conquis les îles jusqu’au-delà de la Ligne de Wallace. Ils ont donné naissance à des lignées endémiques, se sont croisés avec d’autres groupes venus du continent, avant l’extinction de leurs derniers représentants, probablement au Pléistocène supérieur, période durant laquelle ils ont peut-être croisé les plus anciens H. sapiens dans les archipels. Cette histoire, où se croisent en permanence climat, géographie, paysages, évolution, adaptation et résilience, mais aussi adaptation culturelle et relation à la nature, relate des chapitres majeurs de l’évolution humaine : ce patrimoine démontre, en matière d’évolution humaine, l’indissociabilité de ses aspects naturel et culturel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Human earliest dispersals in the Southeast Asian archipelagos occurred quite quickly after the arrival of the Homo genus in Eurasia, some 2 million years ago. It represents a sound and early example of human adaptation to climatic and environmental changes, which deeply impacted the regional geography. Homo erectus lived in those archipelagos for nearly one and a half million years. Humans followed ecological corridors – as other faunal groups did, but they also built their territories in the newly colonized environments. Following sea-level drops, expansion and fragmentation of the tropical forests, they could reach islands beyond the Wallace's Line. Resulting H. erectus endemic lineages could mix with other groups originating from the mainland, before the taxon became extinct, most probably during the Late Pleistocene, a period during which it could have co-existed with the earliest H. sapiens in the archipelagos. This history, during which we witness the recurrent influence of parameters related to climate, geography, landscapes, evolution, adaptation, resilience and also cultural adaptation and relationships between humans and nature, relates major chapters of human evolution: it is a good example of the indivisibility of natural and cultural aspects of the heritage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asie du sud-est insulaire, Genre Homo, Climats, Paysages, Patrimoine culturel et naturel

Keywords : South-east insular Asia, Homo genus, Climates, Lansdcapes, Cultural and natural heritage


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 121 - N° 1-2

P. 163-172 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise en évidence d’un changement climatique dans le site pléistocène inférieur d’El Kherba (Algérie), et son possible impact sur les activités des hominidés, il y a 1,7 Ma
  • Mohamed Sahnouni, Melanie Everet, Jan Van der Made, Zoheir Harichane
| Article suivant Article suivant
  • Les plus anciens peuplements de la Péninsule italienne
  • Marta Arzarello, Carlo Peretto

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.