Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude comparative de l’insuffisance rénale aiguë communautaire chez le sujet VIH positif et le sujet VIH négatif : expérience d’un service de médecine interne à Abidjan (Côte d’Ivoire) - 18/05/17

Comparative study of community acute kidney injury in HIV infected versus non-infected persons: Experience of an internal medicine department in Abidjan (Côte d’Ivoire)

Doi : 10.1016/j.nephro.2016.10.003 
Kouamé Hubert Yao a, , Aristophane Koffi. Tanon b, Adjoua Delphine Lagou c, Serge Didier Konan a, Séry Patrick Diopoh a, Fatou Meite a
a Service de néphrologie-médecine interne, CHU Treichville, BP V3 Abidjan 01, Abidjan, Cote d’Ivoire 
b Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU Treichville, BP V3 Abidjan 01, Abidjan, Cote d’Ivoire 
c Service de néphrologie, CHU Yopougon, BP 632 Abidjan 21, Abidjan, Cote d’Ivoire 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Contexte

L’insuffisance rénale aiguë (IRA) est fréquemment associée à l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Objectifs

Décrire le profil de l’IRA chez les patients infectés versus non infectés par le VIH.

Patients et méthode

Il s’agit d’une étude prospective qui s’est déroulée durant la période de janvier 2010 à décembre 2015 dans le service de néphrologie-médecine interne D du CHU de Treichville, en Côte d’Ivoire.

Résultats

La prévalence de l’infection à VIH était de 35,2 % dans la population d’IRA. L’âge moyen des patients était de 42±18 ans dans le groupe VIH positif, contre 51±18 ans dans le groupe VIH négatif (p=0,0001). Les étiologies étaient les infections dans 65,1 % dans le groupe VIH positif, contre 38,8 % dans le groupe VIH négatif (p=0,0001) et les pertes hydriques dans 24,7 % dans le groupe VIH positif contre 7,8 % dans le groupe VIH négatif (p=0,0001). Les facteurs tels que le stade sida (p=0,002), le sepsis sévère (p=0,002) et la pyélonéphrite aiguë (p=0,001) étaient associés à la mortalité chez les patients VIH positif, contre l’anémie sévère (p=0,0001) et le sepsis sévère (p=0,0001) dans le groupe VIH négatif.

Conclusion

La mortalité est identique dans les deux groupes avec des facteurs de risque différents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Acute kidney injury (AKI) is commonly associated with HIV infection.

Objectives

To describe the profile of AKI in HIV infected versus non-infected persons.

Patients and methods

This is a prospective study that was carried out during the study period from January 2010 to December 2015 in the department of nephrology-internal medicine D of Treichville University Hospital (Côte d’Ivoire).

Results

The prevalence of HIV infection was 35.2% in the population of AKI. The average age of patients was 42±18 years in the HIV positive group against 51±18 years in the HIV negative group (P=0.0001). Etiologies were infections in 65.1% in the HIV positive group against 38.8% in the HIV negative group (P=0.0001) and water loss in 24.7% in the HIV positive group against 7.8% in the HIV negative group (P=0.0001). Factors such as the AIDS stage (P=0.002), severe sepsis (P=0.002) and acute pyelonephritis (P=0.001) were associated with mortality in HIV positive patients against severe anemia (P=0.0001) and severe sepsis (P=0.0001) in the HIV-negative group.

Conclusion

HIV positive patients are younger with a female predominance. The mortality rate is identical in both groups.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anémie, Infection, Insuffisance rénale aiguë, Perte hydrique, Virus de l’immunodéficience humaine (VIH)

Keywords : Acute kidney injury, Anemia, HIV, Infection, Water loss


Plan


© 2017  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 3

P. 168-175 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The measured glomerular filtration rate (mGFR) before and 6 months after bariatric surgery: A pilot study
  • Maëva Clerte, Sandra Wagner, Claire Carette, Albane Brodin-Sartorius, Éve Vilaine, Jean-Claude Alvarez, Emuri Abe, Charles Barsamian, Sébastien Czernichow, Ziad A. Massy
| Article suivant Article suivant
  • Clinical spectrum of primary hyperoxaluria type 1: Experience of a tertiary center
  • Neveen A. Soliman, Marwa M. Nabhan, Safaa M. Abdelrahman, Hanan Abdelaziz, Rasha Helmy, Khaled Ghanim, Hafez M. Bazaraa, Ahmed M. Badr, Omar A. Tolba, Magd A. Kotb, Khaled M. Eweeda, Alaa Fayez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.