Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacité précoce de l’implant de dexaméthasone (OZURDEX®) évaluée en vraie vie dans le traitement de l’œdème maculaire diabétique - 18/05/17

Early efficacy of dexamethasone implant (OZURDEX®) in diabetic macular edema: Real life study

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.10.017 
V. Sarda a, F. Fajnkuchen a, b, S. Nghiem-Buffet a, b, T. Grenet a, b, G. Chaine a, A. Giocanti-Auregan a,
a Service d’ophtalmologie, hôpital Avicenne, DHU vision et handicaps, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
b Centre ophtalmologique d’imagerie et de laser, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Évaluer l’efficacité précoce lors du pic d’efficacité 2 mois après injection d’un implant intra-vitréen de 0,7mg de dexaméthasone (OZURDEX®) chez des patients présentant une baisse d’acuité visuelle secondaire à un œdème maculaire diabétique (OMD).

Patients et méthodes

Étude rétrospective et monocentrique. Les critères d’inclusion étaient une meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) maximale70 lettres ETDRS et une épaisseur rétinienne centrale (ERC)300μm (Cirrus 2, Carl Zeiss Meditec, Inc, Dublin) secondaire à un OMD. Les patients inclus pouvaient être naïfs de tout traitement ou non (après échec d’une photocoagulation au laser et/ou d’un traitement anti-VEGF). La durée du suivi était d’au moins 6 mois. Notre critère de jugement principal était le gain de MAVC à M2 après injection. Les critères secondaires étaient la meilleure acuité visuelle corrigée à 2 et 4 mois, l’épaisseur rétinienne centrale à 2 et 4 mois, l’intervalle moyen entre 2 injections, ainsi que les effets secondaires du traitement.

Résultats

Dix-neuf yeux de 19 patients ont été inclus dans cette étude. L’âge moyen était de 67,45 ans, le sex-ratio était de 2,17 hommes/1 femme et les patients étaient tous diabétiques de type 2. Trois patients sur 19 étaient naïfs d’injection intra-vitréenne d’anti-VEGF et 52,3 % étaient pseudophaques (10 patients sur 19). Le gain de MAVC à M2 était de +7,7 lettres. La MAVC moyenne était de 51,1 lettres ETDRS à l’inclusion et 58,8 lettres à 2 mois (M2). L’ERC moyenne était de 568,9μm à l’inclusion et 291,2μm à M2 (–277,7μm). Une hypertonie25mmHg a été retrouvée chez deux patients, traités et contrôlés médicalement. Aucune chirurgie filtrante de glaucome n’a été réalisée.

Conclusion

L’implant intra-vitréen de dexaméthasone (OZURDEX®) permet une amélioration anatomique et fonctionnelle chez les patients souffrant de baisse de vision en rapport avec un OMD. Dans cette série, cet implant est bien toléré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To assess early efficacy of dexamethasone intravitreal implant 0.7mg (OZURDEX®) at the time of peak efficacy (2 months after injection) in patients with decreased visual acuity secondary to diabetic macular edema (DME).

Materials and methods

Retrospective monocentric study. Inclusion criteria were best-corrected visual acuity (BCVA)70 letters (20/40) due to DME and central retinal thickness (CRT)300 microns (Cirrus 2, Carl Zeiss Meditec, Inc, Dublin). Enrolled patients could be treatment naive or not (after failure of laser photocoagulation and/or anti-VEGF therapy). Follow-up was at least 6 months. Our primary endpoint was BCVA gain at M2 after injection. Secondary endpoints were best-corrected visual acuity at 2 and 4 months, central retinal thickness at 2 and 4 months, mean interval between 2 injections, and adverse events.

Result

Nineteen eyes of 19 patients were included in this study. The mean age was 67.45 years, sex ratio was 2.17 men/women, and the patients were all type 2 diabetics. Three of 19 patients were treatment naive for anti-VEGF intravitreal injection, and 52.3% were pseudophakic (10/19 patients). The mean gain of BCVA at M2 was +7.7 letters. The mean BCVA was 51.1 ETDRS letters at baseline and 58.8 at M2. Mean CRT was 568.9μm at baseline and 291.2μm at M2. Treatment with dexamethasone implant was mainly a second-line treatment after failure of other treatments (macular laser photocoagulation and/or intravitreal injection of anti-VEGF). Three patients were naive of anti-VEGF treatment. Intraocular pressure25mmHg was found in 2 patients, and controlled medically. No glaucoma surgery was performed.

Conclusion

The dexamethasone implant (OZURDEX®) allows an anatomical and functional improvement in patients suffering from vision loss due to DME. In this series, the implant was well tolerated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Œdème maculaire diabétique, Implant de dexaméthasone, Étude de vraie vie, Injections intra-vitréennes

Keywords : Diabetic macular edema, Dexamethasone implant, Real life, Intravitreal injection


Plan


 Communication orale présentée lors du 122e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2016.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 5

P. 408-413 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effects of femtosecond and excimer lasers on implanted KAMRA corneal inlay in animal models
  • F.K. Sammouh, T.A. Baban, W.N. Dandan, E.L. Warrak
| Article suivant Article suivant
  • Aspects cliniques sensoriels et moteurs des syndromes de rétractions congénitaux : syndrome de Stilling-Duane et syndrome de Brown
  • V. Promelle, M. Fortier, S. Milazzo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.