Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Représentations des risques associés à l’usage des jeux vidéo chez les jeunes adolescents : une étude exploratoire pour aider à penser la prévention - 06/06/17

Negative perceptions of the risks associated with gaming in young adolescents: An exploratory study to help thinking about a prevention program

Doi : 10.1016/j.arcped.2017.04.006 
C. Bonnaire a, , b , O. Phan b, c, d
a Université Paris-Descartes, laboratoire de psychopathologie et processus de santé, institut de psychologie, Sorbonne Paris Cité, 71, avenue Édouard-Vaillant, 92100 Boulogne-Billancourt, France 
b Centre Pierre-Nicole, consultation jeunes consommateurs, Croix-Rouge française, 75005 Paris, France 
c Unité Inserm 1108, maison des adolescents, 75006 Paris, France 
d Clinique Dupré, Fondation santé des étudiants de France, 92330 Sceaux, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 06 juin 2017

Résumé

Face à l’usage grandissant des jeux vidéo et au nombre croissant de sujets en ayant un usage problématique, la prévention dans ce domaine s’avère nécessaire. L’objectif de cette étude était d’investiguer l’usage, mais surtout les représentations des risques associés à l’usage des jeux vidéo chez des jeunes adolescents en comparant les joueurs problématiques (JP) aux joueurs non problématiques (JNP). La différence de genre a également été explorée. Cinq établissements scolaires ont participé à cette étude et 434 adolescents de classes de 4e (231 garçons d’âge moyen (mage) 13,2 ans ; 203 filles, mage=13,1 ans) ont répondu à diverses questions concernant les jeux vidéo (dont la Game Addiction Scale pour évaluer le niveau d’usage). Parmi eux, 8,8 % présentaient un usage problématique des jeux vidéo. La plupart estimaient que le temps passé sur les jeux vidéo peut avoir un impact sur la santé physique et mentale, mais pas sur la scolarité. La plupart des conséquences négatives étaient plus rapportées par les filles JNP que par les garçons : problèmes alimentaires (p=0,037), problèmes de sommeil (p=0,040), problèmes de vue (p=0,002), conflits avec les parents ou la famille (p<0,001), perte de la notion du temps (p=0,003), manque d’investissement scolaire (p<0,001). Les résultats de cette étude, bien qu’exploratoire, permettent de dresser quelques pistes concernant les actions de prévention à mener à destination des adolescents sur les jeux vidéo.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Given the growing use of video games and the growing number of adolescents with Internet gaming disorder (IGD), prevention in this area is necessary. The objective of this study was to investigate the use and most particularly the representations of the risks associated with the use of video games in young adolescents by comparing problematic (PGs) and nonproblematic gamers (NPGs). Gender differences were also explored. Five Parisian middle schools participated in this study and 434 adolescents (231 boys, mage=13.2 years; 203 girls, mage=13.1 years) answered several questions concerning videogames (including the Game Addiction Scale). Among all participants (n=434), 37 students (n=8.8%) could be considered PGs. Of these, 29 (n=78.4%) were boys. Generally, sample students’ surf and play a great deal during the week: they spend an average of 2h per day playing video games and 4h per day on the Internet. The number of screens at home is significantly higher in PGs compared to NPGs, the remaining set at a high level (n>10). Most middle school students believe that time spent on video games can have an impact on physical and mental health but they have no impact on academic performance. The two types of video games responsible for problematic use were role-play games and first-person shooter games. Most negative consequences are reported more by girls than boys: eating problems (P=.037), sleep problems (P=.040), vision problems (P=.002), conflicts with parents (P<001), loss of time (P=.003), and lack of school investment (P<.001). For all participants, the main reasons for IGD were poor academic performance, lack of friends, lack of self-confidence and family problems. In NPGs, girls reported more than boys that family problems (P=.003), lack of self-confidence (P=.005) and negative self-image (P=.007) led to IGD. The three main features of the individual with IGD reported by PGs and NPGs is the failure to stop playing, playing instead of fulfilling one's obligations and doing nothing but play. Most of the respondents believed that one can be addicted to video games and that they can have an impact on physical and mental health. Adolescents are more aware of the impact gaming generates on themselves than on their relationship with the environment (school and family). These preliminary exploratory findings indicate that preventive action could be promoted for adolescents. To promote life skills, and given that girls often report more negative consequences than boys, it seems important to include these skills in prevention programs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.