Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome de Morel-Lavallée et cytostéatonécrose : deux complications post-traumatiques simulant une dermo-hypodermite infectieuse - 05/07/17

Morel-Lavallée syndrome and post-traumatic nodular fat necrosis: Two post-traumatic complications mimicking cellulitis

Doi : 10.1016/j.annder.2017.01.020 
C. Moulin a, , I. Barthélémy b, C. Emering b, M. D’Incan a
a Service de dermatologie, université d’Auvergne, CHU de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 
b Service de chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique, université d’Auvergne, CHU de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Une dermo-hypodermite inflammatoire au décours d’un traumatisme direct évoque en premier lieu une infection. Deux diagnostics différentiels sont importants : le syndrome de Morel-Lavallée et la cytostéatonécrose.

Observations

Cas 1 : à la suite d’une chute à moto, une femme de 51 ans avait des abrasions dermiques en regard de la crête tibiale droite, évoluant rapidement vers une hypodermite inflammatoire persistant malgré une antibiothérapie. À la face interne du genou gauche, elle avait une tuméfaction non inflammatoire fluctuante. L’échographie montrait des collections sous-cutanées bilatérales. Le diagnostic de syndrome de Morel-Lavallée était confirmé par le chirurgien, qui réalisait un drainage des deux collections. L’évolution était rapidement favorable. Cas 2 : à la suite d’une glissade dans des escaliers, une femme de 40 ans présentait des abrasions dermiques de la jambe gauche et des hématomes. Une hypodermite de jambe apparaissait et progressait malgré une antibiothérapie. Un examen tomodensitométrique (TDM) étant en faveur d’une cytostéatonécrose, un débridement chirurgical était entrepris. Les prélèvements bactériologiques peropératoires étaient stériles. L’évolution était rapidement favorable.

Discussion

Ces observations montrent deux complications cutanées post-traumatiques, le syndrome de Morel-Lavallée et la cytostéatonécrose. Le syndrome de Morel-Lavallée correspond à une collection séro-hématique survenant à la suite d’un traumatisme tangentiel en regard d’un tissu richement vascularisé. La cytostéatonécrose est une nécrose adipocytaire. Dans les deux cas, le diagnostic est confirmé par l’imagerie. Surtout, nos observations montrent que la présentation sur un mode inflammatoire de ces deux complications conduit à des errements diagnostiques et thérapeutiques alors qu’un geste chirurgical s’impose, car des nécroses tégumentaires extensives peuvent survenir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Dermal and subcutaneous inflammation following direct trauma is initially evocative of soft-tissue infection. However, two differential diagnoses must be considered: Morel-Lavallée syndrome and post-traumatic nodular fat necrosis.

Patients and methods

Case 1: a 51-year-old woman fell off her motorbike and had dermabrasions on her right and left tibial ridges that rapidly developed into dermo-hypodermitis of the entire limb. There was no improvement after 3 weeks of antibiotics. The patient was apyretic. She had a soft, non-inflammatory tumefaction on the inner aspect of her left knee. Ultrasound revealed subcutaneous collection in both legs. The surgeons confirmed a diagnosis of Morel-Lavallée syndrome and drained the two collections. Progress was good and the patient healed without major consequences. Case 2: following a fall on her stairs, a 40-year-old woman presented dermabrasions and haematomas on her left leg. Antibiotic therapy failed to prevent the progression of dermo-hypodermitis. The patient remained apyretic and there was no inflammatory syndrome. A CT scan showed thickening of a subcutaneous fat and fluid collection, resulting in diagnosis of post-traumatic nodular fat necrosis. Management was surgical and the outcome was good.

Discussion

These two cases show two post-traumatic cutaneous complications: Morel-Lavallée syndrome and post-traumatic nodular fat necrosis. Morel-Lavallée syndrome occurs after tangential trauma next to richly vascularized tissue. Post-traumatic nodular fat necrosis is defined as necrosis of adipocytes. In both cases, diagnosis is confirmed by imagery (Ultrasonography, tomography).

Conclusion

Our two case reports show that inflammatory presentation of both Morel-Lavallée syndrome and post-traumatic nodular fat necrosis can lead to diagnostic and therapeutic errors while a surgical procedure is necessary since tissue necrosis can occur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome de Morel-Lavallée, Cytostéatonécrose, Dermo-hypodermite, Chirurgie, Complication post-traumatique

Keywords : Morel-Lavallée syndrome, Post-traumatic nodular fat necrosis, Cellulitis, Surgery, Post-traumatic complication


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 144 - N° 6-7

P. 450-454 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mycosis fongoïde chalazodermique associé à un séminome testiculaire métastatique
  • D. Carton de Tournai, L. Deschamps, P. Laly, C. Zeboulon, J.-D. Bouaziz, C. Ram-Wolff, J.-M. Doumecq-Lacoste, N. Ortonne, J. Rivet, M. Battistella, M. Bagot
| Article suivant Article suivant
  • Keloid occurring in a tattoo
  • N. Kluger, S. Bosonnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.