Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Endocrine disrupting chemicals and growth of children - 11/07/17

Perturbateurs endocriniens et croissance des enfants

Doi : 10.1016/j.ando.2017.04.009 
Jérémie Botton a, b, , Manik Kadawathagedara a, Blandine de Lauzon-Guillain a
a Inserm, UMR1153 epidemiology and biostatistics Sorbonne Paris Cité center (CRESS), Team “early origin of the child's health and development” (ORCHAD), Paris Descartes university, Paris, France 
b Faculty of pharmacy, université Paris-Sud, université Paris-Saclay, 92296 Châtenay-Malabry, France 

Corresponding author at: Inserm UMR 1153–Équipe Orchad, 16, avenue Paul-Vaillant-Couturier, 94807 Villejuif cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

According to the “environmental obesogen hypothesis”, early-life (including in utero) exposure to endocrine disrupting chemicals (EDCs) may disturb the mechanisms involved in adipogenesis or energy storage, and thus may increase the susceptibility to overweight and obesity. Animal models have shown that exposure to several of these chemicals could induce adipogenesis and mechanisms have been described. Epidemiological studies are crucial to know whether this effect could also be observed in humans. We aimed at summarizing the literature in epidemiology on the relationship between EDCs exposure and child's growth. Overall, epidemiological studies suggest that pre- and/or early postnatal exposure to some EDCs may increase the risk of overweight or obesity during childhood. In that review, we present some limitations of these studies, mainly in exposure assessment, that currently prevent to conclude about causality. Recent advances in epidemiology should bring further knowledge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Selon l’hypothèse de l’existence d’obésogènes environnementaux, des expositions à des perturbateurs endocriniens (PE) pendant la période précoce de vie (incluant la période intra-utérine) pourraient perturber les mécanismes impliqués dans l’adipogenèse et le stockage énergétique et ainsi, augmenter la susceptibilité au surpoids et à l’obésité. Des modèles animaux ont montré que des expositions à plusieurs de ces chimiques pouvaient stimuler l’adipogenèse et des mécanismes ont été décrits. Les études épidémiologiques sont essentielles pour savoir si cet effet est également observé chez l’homme. Nous avions pour objectif de résumer la littérature en épidémiologie sur la relation entre l’exposition à des PE et la croissance des enfants. Globalement, les études épidémiologiques suggèrent que certaines expositions pré- ou postnatales pourraient augmenter le risque de surpoids ou d’obésité durant l’enfance. Dans cette revue, nous présentons également des limites de ces études, principalement concernant l’évaluation de l’exposition, qui empêchent pour le moment de conclure à la causalité de ces associations. Des avancées récentes en épidémiologie devraient permettre d’améliorer la connaissance dans ce domaine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Environment, Epidemiology, Growth, DOHaD, Endocrine disrupting chemicals, Obesity

Mots clés : Environnement, Épidémiologie, Croissance, Origine développementale de la santé et des maladies, Perturbateurs endocriniens, Obésité


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 78 - N° 2

P. 108-111 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • How should we investigate children with growth failure?
  • Juliane Léger
| Article suivant Article suivant
  • Imprinted disorders and growth
  • Éloïse Giabicani, Frédéric Brioude, Yves Le Bouc, Irène Netchine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.