Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SHU et syndromes de microangiopathie thrombotique apparentés : épidémiologie, physiopathologie et tableaux cliniques - 13/07/17

Hemolytic and uremic syndrome and related thrombotic microangiopathies: Epidemiology, pathophysiology and clinics

Doi : 10.1016/j.revmed.2017.06.004 
C. Rafat a, , b , P. Coppo b, c, d, F. Fakhouri b, e, V. Frémeaux-Bacchi b, f, C. Loirat b, g, J. Zuber b, h, E. Rondeau b, i
a Urgences néphrologiques et transplantation rénale, hôpital Tenon, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, Paris, France 
b Centre national de référence des microangiopathies thrombotiques (CNR-MAT), AP–HP, Paris, France 
c Service d’hématologie, hôpital Saint-Antoine, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, Paris, France 
d Unité Inserm UMR 1170, Villejuif, France 
e Service de néphrologie et d’immunologie, unité Inserm UMR 643, centre hospitalo-universitaire de Nantes, Nantes, France 
f Laboratoire d’immunologie, hôpital européen Georges-Pompidou, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, Paris, France 
g Service de néphrologie pédiatrique, hôpital Robert-Debré, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, Paris, France 
h Service de transplantation rénale, unité Inserm UMR_S1163, institut imagine, hôpital Necker, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, Paris, France 
i Urgences néphrologiques et transplantation rénale, unité Inserm UMR 1155, hôpital Tenon, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 13 juillet 2017

Résumé

Les microangiopathies thrombotiques (MAT) constituent un groupe hétérogène de pathologies avec pour dénominateur commun la survenue d’une anémie hémolytique et d’une thrombopénie. Des avancées majeures sur le plan physiopathologique ont permis de démembrer les différents groupes syndromiques. On distingue le purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT) lié à un déficit sévère en ADAMTS13 d’origine congénital ou auto-immune dont l’évolution clinique est exceptionnellement marquée par la survenue d’une insuffisance rénale sévère, et le syndrome hémolytique et urémique (SHU) où l’atteinte rénale est au premier plan. Le SHU est une entité protéiforme regroupant des MAT associées à la production d’une toxine bactérienne digestive, à des anomalies du complément (on parle alors de SHU atypique), des anomalies métaboliques ou de la coagulation ou, enfin, de cause médicamenteuse ou toxique. La diversité des causes de SHU reflète les progrès accomplis dans la compréhension des mécanismes qui sous-tendent leur physiopathologie. Dans cette première partie, le point est fait sur les aspects épidémiologiques, physiopathologiques et cliniques du SHU et des syndromes de MAT apparentés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Thrombotic microangiopathies (TMA) represent an eclectic group of conditions, which share hemolytic anemia and thrombocytopenia as a common defining basis. Remarkable breakthroughs in the physiopathological setting have allowed for a thorough recomposition of the disparate syndromes, which form the constellation of TMA. In this view, clinicians now discriminate thrombocytopenic thrombotic purpura (TTP) defined by a severe deficiency in ADAMTS13, which is rarely associated with a severe renal involvement and the hemolytic and uremic syndrome (HUS) in which renal impairment is the most prominent clinical feature. HUS can result from toxins stemming from bacterial infections of the digestive tract, alternate complement pathway abnormalities, metabolic or coagulation disorders or, lastly, drug and various toxic compounds. The diverse forms of HUS reflect the insights gained in the understanding of the pathophysiological mechanisms underpinning TMA. In this first part, a broad overview of the epidemiological, physiopathological and clinical aspects of HUS and related TMA syndromes is presented.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Microangiopathie thrombotique, Syndrome hémolytique et urémique, Shigatoxine, Insuffisance rénale aiguë, Escherichia coli entérohémorragique

Keywords : Thrombotic microangiopathy, Hemolytic and uremic syndrome, Shiga toxin, Acute kidney injury, Enterohemorrhagic Escherichia coli


Plan


© 2017  Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.