Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’huile de palme - 14/07/17

Palm oil

Doi : 10.1016/S1957-2557(17)30079-2 
J.-M. Lecerf
 Chef du Service de nutrition, Institut Pasteur de Lille, Lille 

*Correspondance: Service de nutrition, Institut Pasteur de Lille, 1, rue du Professeur Calmette, BP 245, 59019 Lille cedexService de nutrition, Institut Pasteur de Lille1, rue du Professeur Calmette, BP 245Lille cedex59019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’huile de palme est l’objet de nombreuses critiques. Certaines sont liées à des considérations nutritionnelles. Le but de cet article est de faire le point objectif sur ses inconvénients et sur ses atouts, afin d’en tirer des conclusions sur sa place dans l’alimentation. Elle contient 50% d’acides gras saturés (AGS) et 50% d’acides gras insaturés. Brute, elle est très riche en tocotriénols et en caroténoïdes (responsables de sa couleur rouge). En Occident, ce sont ses fractions raffinées qui sont souvent utilisées. Les études d’intervention montrent qu’elle élève un peu, à la fois le cholestérol LDL et le cholestérol HDL. Malgré cela, il existe une controverse sur le rôle délétère des AGS sur le risque cardiovasculaire. Les études épidémiologiques sur le lien entre consommation d’huile de palme et santé cardiovasculaire semblent être en faveur d’un effet défavorable, mais la méthodologie des études disponibles ne permet pas de trancher. D’autre part, l’huile de palme a permis de contribuer fortement à la réduction des apports en acides gras trans. En France, la consommation reste extrêmement faible, en moyenne aux alentours de 2,8 g/j/personne. Ses propriétés technologiques lui confèrent une place bien spécifique. Toutefois, la consommation des aliments qui en contiennent ne doit pas être encouragée, compte-tenu de leur composition glucido-lipidique. Enfin, est soulevée la question de la teneur en 3-MCPD de l’huile de palme raffinée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

There is a lot on controversies around palm oil. Some of them are linked to its nutritional composition. The aim of this paper is to do an update on its flip sides and advantages in order to conclude on its real place. It contains 50% saturated fatty acids and 50% unsaturated fatty acids. When crude it is the richest tocotrienols and carotenoids oil, explaining its red color. In western countries refined fraction are used. Clinical human trials have shown a small increase of LDL- and HDL-cholesterol. However, it exists a controversy about the role of saturated fatty acids on cardiovascular risk. Epidemiological studies on the relationship between palm oil consumption and cardiovascular health seem in favor of a negative role, but the methodology of available studies do not allow to conclude. Moreover, palm oil has permitted to reduce strongly the trans fatty acids intake. In France, the consumption of palm oil is quite low with an average of 2.8 g/day. Its technological properties give it a specific place. However, the foods which contain palm oil are rich in fats and sugars and cannot be encouraged. Finally, the issue of the 3-MCPD refined palm oil content is questioned.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Huile de palme, acides gras saturés, cholestérol LDL, risque cardiovasculaire, 3-MCPD

Key-words : Palm oil, saturated fatty acids, LDL cholesterol, cardiovascular risk, 3-MCPD


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 4

P. 347-352 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Perturbateurs endocriniens : responsabilités dans l’obésité et le diabète de type 2
  • N. Chevalier, P. Fénichel
| Article suivant Article suivant
  • Turbulences autour des édulcorants intenses
  • J.-L. Schlienger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.